Assurance loyers impayés – à savoir avant de souscrire

Par Alban Maregot le 4 janvier 2023
assurance loyer

Si vous envisagez de louer votre appartement, vous devez connaître les avantages importants de la souscription d’une assurance loyers impayés. Dans cet article, vous trouverez tous les détails.

Comment souscrire une assurance contre le non-paiement du loyer

Aujourd’hui, il est très simple de souscrire une assurance loyers impayés. Comme pour les autres polices, la demande peut être faite en ligne ou par téléphone, mais il est également possible de la faire en personne. Dans le cas spécifique de ces polices, la procédure la plus caractéristique est l’étude de viabilité sur la solvabilité du locataire. Avec cela, la société va essayer de connaître la probabilité de non-paiement du locataire, afin d’estimer le risque le plus précisément possible. Pour ce faire, vous devrez fournir une série de documents supplémentaires :

  • Pour les salariés, les deux derniers bulletins de salaire et, dans certains cas, une copie du contrat de travail et de l’historique de l’emploi.
  • Pour les indépendants, la dernière déclaration de revenus, ainsi que les déclarations trimestrielles de revenus.
  • Dans le cas des pensionnés, le certificat de sécurité sociale correspondant qui accrédite leur statut.
  • Le contrat de location dûment signé par les deux parties, après vérification de la viabilité du locataire.
  • En outre, vous devez envoyer la proposition d’assurance, ainsi que l’autorisation du locataire pour le traitement de ses données.

loyers impayés

Assurance contre le non-paiement du loyer : avantages

Outre le principal avantage de l’assurance loyers impayés (vous garantir le recouvrement du loyer si le locataire cesse de payer), il existe d’autres avantages très importants :

  • Grâce aux études de faisabilité, vous pouvez avoir une meilleure compréhension de la solvabilité de votre locataire potentiel et agir en conséquence. Souvent, la première étape pour éviter les risques inutiles consiste à analyser la situation du locataire et à écarter les locataires qui ne répondent pas à certaines normes minimales.
  • Vous serez continuellement informé des mesures à prendre en cas de non-paiement, toujours dans le cadre des possibilités autorisées par la loi. Par exemple, vous vous assurerez que les réclamations pour non-paiement sont correctement effectuées, en laissant une trace de leur envoi.
  • Comme nous l’avons dit, la police peut inclure une couverture contre le vandalisme, ce qui vous apporte une tranquillité d’esprit supplémentaire en tant que propriétaire.
  • En outre, le fait de disposer de ce type d’assurance peut vous donner le coup de pouce nécessaire pour décider de mettre votre logement en location et de gagner ainsi un revenu supplémentaire. Dans de nombreux cas, les propriétaires hésitent à rentabiliser leur investissement en raison de tous les risques associés aux contrats de location.

La souscription d’une assurance contre la défaillance locative est-elle coûteuse ?

En général, l’assurance loyers impayés a un coût très modéré. Dans ce sens, le prix de l’assurance sera établi principalement en fonction de deux circonstances :

  • La durée du contrat d’assurance (il est généralement souscrit pour des périodes de 6, 9 ou 12 mois).
  • Le montant du loyer
  • En général, et à titre indicatif, le prix de ce type de police est d’environ 5 % du montant du loyer à percevoir pendant la période contractuelle.

En résumé, l’assurance loyers impayés est facile à souscrire, très abordable et, surtout, elle vous apporte une grande tranquillité d’esprit en tant que propriétaire. Si vous envisagez de louer votre appartement mais que vous n’arrivez pas à vous décider, cette police peut être la solution.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *