Comment bien choisir son adoucissant ?

Par Alban Maregot le 16 décembre 2021
adoucissant

L’adoucissant est un produit utilisé lors du lavage de linge pour l’adoucir, le parfumer et le rendre plus résistant. Sur le marché, il existe toute une pléthore d’adoucissant qu’il devient souvent difficile de choisir. De plus, avec les contre-pubs et les a priori qui contredisent ce que les vendeurs avancent dans leurs publicités, les consommateurs deviennent perplexes et hésitent entre les différentes marques proposées. Voici ce qu’il faut savoir alors pour bien choisir son adoucissant. 

Dilué ou concentré ?

Baser le choix de son adoucissant sur ces critères n’est pas vraiment évident car c’est une question de format :

  • S’ils sont dilués, ils sont habituellement proposés dans des contenants de 3 litres. 
  • Les versions concentrées quant à elles sont présentées dans des flacons de 750 ml à 1,5 litre, en fonction de la marque. 

Il faut donc prendre en considération la place dans le rangement pour déterminer le choix. 

Hypoallergéniques ou non ? 

L’idéal est d’opter pour un produit hypoallergénique surtout s’il y a des personnes sensibles comme les enfants à la maison. Cela permet de réduire les risques d’irritation et d’allergie. Ce critère est toujours à considérer que ce soit pour un lavage à la main ou bien pour un lavage à la machine. 

Pour repérer si le produit est hypoallergénique ou non, il suffit de regarder l’étiquette de sa composition. Normalement, cela doit être indiqué en petits caractères. L’adoucissant est classé dangereux pour les personnes allergiques s’il contient des allergènes à plus de 100 mg/kg. Tous les noms de ces derniers doivent y figurer. Il faut ainsi bien regarder la liste pour déterminer si les substances auxquelles la personne est allergique s’y trouvent ou non. 

choisir son adoucissant

Parfum longue durée ou évanescent ?

La réponse à cette question est particulièrement personnelle. Il y a certains usagers qui aiment les parfums qui ont une forte tenue et d’autres qui préfèrent les parfums évanescents. Il faut noter que dans la plupart des cas, l’adoucissant qui a une longue tenue en matière de parfum est souvent bourré d’allergènes. Il est donc nécessaire de bien vérifier ces informations sur l’étiquette du produit pour éviter les problèmes d’allergie ou d’irritation de la peau. 

Adoucir ou non ?

L’utilisation même du produit peut rendre perplexes certaines personnes. En réponse à cette question, il est nécessaire de bien comprendre la mission principale de cette solution. Sachant que l’eau du robinet est qualifiée de dire, car elle est composée de plusieurs éléments dont le magnésium, le calcium. Ces deux minéraux sont indispensables pour la santé. Cependant, ils ne sont pas vraiment très compatibles au linge qui est lavé à 60 °C. A cette température, au contact des minéraux, les vêtements deviennent rêches et ils pourront facilement se déchirer. Alors pour éviter que cela arrive, l’utilisation d’un adoucissant prend tout son sens. Il redonne l’effet soyeux aux habits et à tout le linge. Néanmoins, il faut savoir bien doser cette réponse. 

Quel type de linge adoucir ?

Contrairement aux idées reçues, l’adoucissant n’est pas obligatoire pour tous les types de linge. Sur du synthétique par exemple, il est complètement inutile. Ce type de tissu reste toujours moelleux quelle que soit la fréquence de lavage avec de l’eau dure. Néanmoins, le produit est indispensable pour le coton. Il est donc nécessaire de bien s’informer à ce propos et de reconnaitre quel type de tissu requiert de l’adoucissant. Le but est de réduire, voire d’éviter la formation de faux plis lors du lavage et ainsi, rendre l’étape du repassage plus facile. Le produit doit également optimiser le temps de séchage du linge en relâchant les fibres qui le constituent. 

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *