Comment les alpinistes s’équipent ?

Par Matthieu Resaut le 2 mai 2022

L’alpinisme est une activité sportive qui consiste à gravir des montagnes de neige et de glace en marchant et en grimpant. Différente de l’escalade, cette pratique fait intervenir l’utilisation d’un équipement bien spécifique, adapté à des régions montagneuses froides. Il doit être en mesure de protéger l’alpiniste, sans contraindre ses mouvements.

Les vêtements de montagne

L’alpinisme n’étant pratiqué qu’en période froide, une prévision de vêtements chauds est importante pour faire face à la météo. En premier lieu, nous vous conseillons de ne choisir que des vêtements imperméables pour éviter de prendre froid durant l’expédition.

Vous pouvez ainsi choisir de combiner des sous-vêtements en laine étanche, vendus sur Cimalp.fr, à une veste polaire dont les fibres imposantes et extensibles vous assurent une meilleure ergonomie. Le pantalon peut aussi être de la même matière que la veste, mais il faut tout de même qu’il soit un peu ample pour faciliter les mouvements au cours de la sortie.

Quant à la tête, les mains et les pieds, il est important de miser sur un bonnet résistant, une paire de gants ainsi qu’une bonne paire de chaussettes. Les extrémités du corps sont en effet plus sensibles aux pertes de chaleur.

Les chaussures de marche

On ne saurait parler des équipements incontournables que requiert l’alpinisme sans faire allusion aux chaussures. En haute montagne, vous aurez beau vous habiller chaudement, s’il y a une moindre faille au niveau des chaussures, vous risquez d’abandonner l’aventure en cours de route.

Les rochers étant déjà assez douloureux, la couche de neige en surplus ne favorise pas une marche facile et sereine pour les sportifs. Pour réussir à dompter le rude climat, les chaussures aux semelles résistantes et légèrement flexibles sont les plus conseillées. Elles doivent également être imperméables sans être trop lourdes pour mieux vous accompagner durant la marche.

équipement d'alpinisme

Les accessoires nécessaires à l’alpinisme

En dehors des vêtements et chaussures, certains accessoires sont aussi importants pour la pratique de l’alpinisme.

Le sac à dos

Le sac à dos de l’alpiniste est tout aussi nécessaire que celui du randonneur d’été. Il est l’élément principal à ne surtout pas oublier pour transporter des bouteilles d’eau, de la nourriture, un sac de couchage, des cartes, la tente, etc. Imperméable, il doit avoir différentes poches et être très compact pour répondre aux divers besoins.

Les lunettes

Les lunettes ne sont pas des accessoires de luxe que vous pouvez ne pas porter. Sur certaines montagnes, le vent sec de l’hiver est suffisamment violent pour rendre la vue floue par moment. La réverbération du soleil sur la neige et la glace implique de choisir des lunettes avec une protection antiUV élevée.

Le casque

Les accidents ne préviennent personne. Durant la montée, vous pouvez glisser ou être victime d’une chute de glace. Dans ces circonstances, le casque est le premier élément de sécurité qui vous protège des blessures graves. Vous en trouverez dans des boutiques spécialisées.

La corde

C’est grâce à la corde que l’alpiniste peut fabriquer une longe pour soutenir son poids et celui des autres en hauteur. Elle relie les différentes personnes qui composent l’équipe de marche pour leur permettre de garder le contact entre elles. Pour la maintenir en bon état, il ne faut pas l’exposer trop longtemps au soleil.

Le baudrier

Le baudrier est l’équipement qui maintient la corde de l’alpiniste. Il répartit les charges et les efforts entre les cuisses et la taille durant les chutes ou les grandes descentes. Toutefois, pour assurer son efficacité, il faut qu’il soit bien fixé et surtout bien adapté à la morphologie.

Enfin, n’oubliez pas le matériel d’urgence pour réagir instantanément en cas de blessures ou accidents.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.