Quel moyen de transport choisir pour voyager en France ?

Par Alban Maregot le 20 juin 2022
transport en france

Train, voiture, autocar… : le mode de transport idéal dépend de la distance à parcourir, mais aussi de vos priorités : arriver à destination le plus vite possible, faire un maximum d’économies, choisir votre itinéraire, regarder défiler de jolis paysages ? À l’approche de l’été, on vous aide à faire le bon choix pour rejoindre votre prochain lieu de vacances dans les meilleures conditions !

Voyager en voiture : un maximum de liberté

Choisir son horaire de départ sans contrainte, mais aussi son itinéraire en détail : synonyme de liberté, la voiture individuelle est le premier choix des voyageurs qui souhaitent suivre leurs envies de A à Z. Elle représente aussi une option à la fois pratique et confortable si vous partez avec des enfants en bas âge : même l’énorme réserve de couches trouvera une place dans le coffre, et aucun inconnu ne viendra vous faire taire si vous chantez du Henri Dès pour distraire le petit dernier pendant le trajet !

Par contre, la voiture reste un moyen de transport fatiguant pour le conducteur. Évitez donc cette dernière si vous partez à l’autre bout du pays, sous peine d’y passer la journée entière… À moins que vous n’ayez prévu de faire votre escapade en camping-car, une option qui vous permettra de vous arrêter n’importe où (enfin presque) pour la nuit. À noter dans tous les cas : les véhicules personnels ont malheureusement l’inconvénient d’être particulièrement polluants. Mieux vaut donc renoncer aux road trips à rallonge lorsqu’il existe d’autres options !

voyage en france

Prendre le train : un compromis souvent gagnant

Généralement très économique, le train figure en plus parmi les moyens de transport le plus écologiques. Beaucoup moins fatiguant que la voiture, il vous permet de lire, de sommeiller ou de rêvasser à votre guise devant les vitres, au lieu de batailler dans les bouchons ou de plisser fébrilement les yeux sous le soleil de l’autoroute. Côté trajet, la SNCF couvre de multiples destinations en France, des plus grandes villes aux petites gares confidentielles. Des avantages qui méritent bien de rogner un peu sur le nombre et la taille des valises, histoire d’être sûr de pouvoir caser tous vos bagages dans les emplacements dédiés. Quant aux enfants, pensez à leur fournir un équipement de survie :

  • casque audio ;
  • lecteur de CD ;
  • tablette pour les films.

À noter : certains trains disposent d’espaces dédiés aux juniors, où ils pourront se dégourdir un peu les jambes.

Choisir le car : jolis paysages et convivialité

Vous aimez beaucoup rencontrer du monde et voyager en discutant à bâtons rompus ? Super convivial, ce type de voyage vous rappellera l’autocar de vos colonies de vacances. Mode de transport idéal pour économiser sur son budget vacances, il vous déposera aussi bien à Lyon ou Paris que dans des endroits plus reculés de France. Et si le trajet est parfois long, il n’y a pas d’ennui à redouter en car, grâce aux échanges, à la télé et aux paysages que vous pourrez admirer tout au long du trajet : grâce à ses grandes fenêtres et à ses sièges surélevés, le car est une excellente option pour ceux qui aiment pratiquer la photo de voyage en mouvement.

Et si vous n’arrivez pas à décrocher du web, sachez que les autocars modernes sont en général équipés du Wi-Fi. Quant aux voyageurs en bas âge, ils n’auront pas besoin de pleurer pour faire une pause pipi : même entre les arrêts, vous pourrez les emmener faire un tour dans les WC intégrés du véhicule. Un gros avantage sur la voiture ! Tout comme le bilan carbone du trajet, toujours beaucoup moins élevé pour un moyen de transport collectif que pour un véhicule personnel. À noter : si vous prévoyez de voyager avec une bande d’amis, un minibus avec chauffeur peut s’avérer un compromis intéressant.

Que ce soit par la route ou par le rail, il est temps de planifier vos grandes vacances avec le bon moyen de transport ! Hmm, respirez, ça sent déjà bon l’été…

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.