Utilisation des sites de rencontre : les différences entre les hommes et les femmes.

Par Xavier Basset le 23 mars 2017

Aujourd’hui, dans l’hexagone, les sites de rencontres ont toujours le vent en poupe. En effet, dorénavant 4 Français sur 10 revendiquent le fait de s’être inscrit sur un site de rencontre on line en 2017. Ils étaient seulement 2 sur 10 pour l’année 2010. Une enquête de l’institut de sondages IFOP affirme que le cliché, selon laquelle ces sites de rencontres sont plus efficaces pour les aventures sans lendemain que pour la formation de véritable couples, semble très proche de la vérité. Lorsque vous étudiez avec attention et objectivité l’audience de ces sites, un constat s’impose immédiatement…

Beaucoup plus d’hommes !

Vous trouverez beaucoup plus d’hommes que de femmes sur des sites comme Meetic ou Adopte un mec.
Cette très forte dichotomie homme/femme sur les sites de rencontres donne souvent le sentiment à un grand nombre de femmes d’être rapidement harcelé (tonnes de messages, demandes de chat en pagaille…).
Concernant les hommes, nous assistons logiquement à l’option inverse. Les femmes étant souvent surbookées, elles prennent très peu d’initiatives et répondent très sporadiquement aux messages envoyés par les futurs amoureux transis.
Cette disproportion importante entre les hommes et les femmes produit de facto un comportement différent selon le sexe de l’internaute avide de nouvelles rencontres.

Les comportements typiquement masculins.

Les représentants de la « male attitude » vont tenter de se démarquer obligatoirement de la masse imposante de leurs nombreux concurrents. Nous évoquerons ici, sans plus attendre, la célèbre technique du « message bombing ». Une technique simple: bombarder de messages le plus de candidates, en espérant qu’au moins une des ces superbes proses sera lue !

Autre système de séduction à distance maintes et maintes fois utilisés par les usagers des sites de rencontres: Le bidonnage. Une technique ancestral pour optimiser son audience (super sportif, super artiste et gros salaires factices) qui a fait ses preuves depuis la nuit des temps, est aussi très en vogue. Mais filon archiconnu, il est de moins en moins efficace.

L’homme aux aguets, après tant d’efforts pas toujours payants, se dit que quand son message est enfin lu…il va falloir être vraiment persuasif. Quitte malheureusement, pour les plus maladroits d’entre eux, a devenir rapidement collant. Cette disproportion entre femmes et hommes, entraîne probablement trop de compétitivité pour une majorité d’hommes qui perdent allègrement en route une certaine authenticité, et montrent en pareille circonstance un certain manque de naturel. Voire pour les profils les plus ignorés par ces dames, l’apparition d’une frustration quelquefois exacerbée.
Pour conclure sur le profil masculin, il est évident que dans la masse, un certain nombre ne cherche que des aventures d’un soir et ceux-ci sont dans ce cas bien précis (aussi) plus nombreux que chez leurs partenaires du beau sexe.

Les comportements typiquement féminins.

Si les hommes perdent de leur naturel devant la masse des concurrents, les femmes préfèrent le plus souvent des rencontres tendres et agréables comme sur le site de rencontre gratuite jobmetender.fr. Elles peuvent consciemment ou inconsciemment, aussi se montrer sous un autre jour et quelquefois jouer les divas devant tant de sollicitations.

Face à cette masse de courtisans, certaines femmes ne feront soit aucun effort, soit quelques mini-échanges du bout du lèvre et à dose vraiment minimale. Un malheureux profil sans âme esquissé en 10 minutes, est une petite facilité qui débouche souvent sur des rencontres d’un niveau équivalent. Oui, faire un bon profil sur un site de rencontres, c’est long et un peu introspectif, se disent les plus blasées d’entre elles. Donc pourquoi se compliquer la vie, alors qu’avec une unique photo et un petit laius insignifiant, « Madame » est déjà très sollicitée.
Élaborer un profil parfait c’est certes compliqué, mais faire des rencontres intempestives dans la « vraie vie » c’est encore plus difficile.

Nous remarquerons aussi qu’une grande majorité de femmes ne va pas faire le premier pas et refuse de contacter directement un profil d’homme qui peut lui convenir. Les femmes attendent le plus souvent d’être choisies, d’être les heureuses élues…Preuve que l’on retrouve encore de nos jours, les anciens réflexes sociologiques, et ceci même sur internet en 2017.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.