Isolation de façade de bâtiment : 2 méthodes design et isolantes

Par Alexandre Terraillon le 28 novembre 2016

Immeubles de bureaux, campus universitaires, bâtiments de collectivités : est-il possible d’isoler efficacement un bâtiment par l’extérieur sans atteindre à son esthétique ? Oui, en ayant recours aux méthodes de façade ventilée et façade végétale !

La façade ventilée

La façade ventilée représente la solution d’isolation la plus efficace, tant au niveau thermique qu’acoustique. Consistant en une isolation par l’extérieur protégée par un bardage, elle permet de supprimer efficacement les ponts thermiques pour un plus grand confort thermique au sein du bâtiment. Isoler par l’extérieur permet également de ne pas perdre en surface et ne pas faire de travaux à l’intérieur du bâtiment (ce qui est idéal dans le cas d’une rénovation).

ima-bellune-bgn-niort-2016-05

La présence d’une lame d’air entre le mur et l’isolant garantit également un air sain avec un bon degré hygrométrique en intérieur, résolvant les problèmes de condensation et d’humidité. Le bardage utilisé en protection de l’isolant peut être un bardage composite, métallique ou encore stratifié (HPL). Grâce à la multitude de bardages existants, l’esthétisme de la façade n’est en rien sacrifié, bien au contraire. Chaque fabricant de panneaux propose, en effet, des catalogues riches en références : coloris, motifs, tailles, épaisseurs, finitions. Les bardages peuvent aussi être transformés avant pose grâce à des procédés de découpe, perforation ou encore ondulations.

La façade végétale

Comme son nom l’indique, la végétalisation de la façade consiste à recouvrir la façade d’un manteau végétal en faisant plonger ses racines directement dans le sol ou dans des bacs. Pour garantir son efficacité tout au long de l’année, il faut choisir des plantes qui soient adaptées à l’environnement qui sera le leur. Il est également nécessaire de choisir des espèces qui soient compatibles entre elles.

ivy-1394991_960_720

Les bienfaits de la façade végétale sont multiples. Elle joue un rôle favorable dans l’isolation thermique du bâtiment, lui permettant de conserver le frais à l’intérieur en été et d’empêcher le phénomène de paroi froide en hiver. Elle contribue aussi à l’isolation acoustique en atténuant les nuisances sonores extérieures telles que les bruits de la circulation. Elle protège la façade contre les dégâts éventuels liés à la météo (UV, grêle, fortes pluies) et permet de diminuer les poussières ambiantes, améliorant ainsi l’air environnant. Enfin, véritable atout visuel, la végétation embellit la façade et contribue au bien-être des usagers du bâtiment.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *