Prêt hypothécaire : 3 conseils pour choisir un crédit sans se tromper

Par Adrien Faure le 19 juin 2014
crédit

Depuis quelques mois, les taux d’emprunt des crédits hypothécaires sont extrêmement bas en France et en Belgique. Et si tout le monde n’a pas les capacités de se lancer dans un investissement immobilier, ces taux intéressants poussent tout de même de nombreux ménages à songer à se lancer dans l’achat, la rénovation ou la construction d’un bien immobilier. Mais avant de se lancer dans un crédit hypothécaire, il est bon de prendre en compte ces différents conseils.

Conseils pour choisir un prêt hypothécaire sans se tromper :

1. Analyser ses capacités financières

Il faut savoir que lorsqu’on souhaite se lancer dans un crédit immobilier, on décide de s’engager pour un remboursement sur une longue période. Aujourd’hui, ces prêts vont jusqu’à 30 ans (voire plus) et il est impératif d’analyser ses capacités avant de se lancer dans un tel projet. Pour cela, il faut dresser un tableau de toutes les dépenses habituelles du ménage et de voir ce qu’il est possible de mettre de côté tous les mois. Cette somme précise déterminera alors la capacité de remboursement mensuelle du ménage.

Remarque : Bien souvent, il arrive que des ménages tablent sur une future augmentation salariale ou de leur capacité d’épargne. Il faut cependant être très prudent et ne pas prendre trop de risques au cas où l’augmentation ne suivrait pas.

prêt hypothécaire

2. Prendre tous les frais en compte pour un prêt hypothécaire

Aussi bien lorsqu’on analyse sa capacité financière que lorsqu’on estime le coût total du prêt hypothécaire, il est nécessaire de prendre la totalité des frais en compte. Nous entendons par là l’importance de ne pas oublier de compter les frais de notaire, les frais d’hypothèque, les frais de dossier, les droits d’enregistrement ou encore l’assurance solde restant dû. En effet, la somme de tous ces frais se compte bien souvent en milliers d’euros !

3. Suivre l’évolution des taux

Avant, pendant et après avoir souscris à un crédit hypothécaire, vous serez bien avisé de suivre l’évolution des taux. En effet, une fois que vous avez commencé à rembourser votre crédit hypothécaire, vous pouvez à tout moment décider de le refinancer ou de le racheter. Evidemment, ce rachat a un coût et c’est pour cette raison qu’il faudra analyser l’évolution du taux. Si celui-ci diminue suffisamment pour que le rachat soit intéressant, il ne faut pas hésiter à se lancer !

Pour plus d’informations sur l’évolution des taux, rendez-vous sur Simeo.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *