Les 5 grands principes du coaching

Par Simon Plesk le 12 décembre 2015

Le coaching est devenu un domaine de plus en plus prisé aussi bien par les professionnels voulant se reconvertir dans ce domaine, les étudiants qui veulent devenir coachs, les particuliers qui veulent atteindre un certain développement personnel ou simplement les entreprises voulant optimiser leurs résultats par un coaching d’entreprise. Seulement, il faut savoir que le coaching obéit à un ensemble de principes dont certaines qui déterminent aussi le Coaching en développement des compétences à Marseille sont surtout plus importantes que d’autres et régissent parfaitement ce secteur qui est en plein essor.


Le coaching n’est pas un mentorat

De nombreuses personnes confondent le coaching avec le mentorat. Seulement, il faut savoir que le coaching se démarque parfaitement de cette appellation en ce sens où le coach n’est pas un chef ou un supérieur hiérarchique et encore moins un guide. Il est une personne ou plutôt un accompagnateur qui reste aux côtés de la personne et l’aide à découvrir par elle-même ses capacités.

Une expertise en repérage

coaching

Le coaching en développement des compétences à Marseille doit savoir mettre en avant un système de repérage qui lui permet d’avoir une certaine maîtrise des processus relationnels. Cela inclut une compréhension sans équivoque de la manière dont les relations sont créées et maintenues consciemment et inconsciemment.

Un respect de la déontologie

La déontologie existe dans tout corps de métier et dans le monde du coaching, le coach doit avoir ce respect de sa déontologie personnelle ou de celle de la fédération à laquelle il adhère. Cette déontologie doit être mentionnée à la personne coachée dans chaque contrat.

Une présence attentive et silencieuse

Une séance de coaching n’est pas un conseil et encore moins une psychothérapie. La durée des séances et surtout le fait que le coach est aux côtés de la personne accompagnée réfutent parfaitement ces deux concepts. Le coach doit être silencieux et très attentif pour permettre un déploiement personnel des capacités de la personne coachée.

Une grande technicité

Le coaching doit fournir à la personne un espace ou plutôt un cadre dans lequel, elle pourra se déployer et atteindre une grande avancée. Il se doit de modéliser et d’accentuer la qualité d’écoute de la personne et surtout ses efforts à établir par elle-même des actions pour atteindre sa propre croissance.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *