5 idées pour une conduite économique !

Par Alexandre Terraillon le 13 avril 2015

Avec son prix d’achat, son assurance et ses différents frais d’entretien, un véhicule (léger ou poids lourd) représente un budget conséquent. Que l’on soit professionnel ou particulier, nous sommes donc tous à la recherche d’idées et de conseils pour diminuer ce poste de dépense. Voici donc 5 solutions qui contribueront à vous faire faire des économies !


Éviter le superflu

Comme vous le savez, le poids du véhicule influe sur sa consommation de carburant. Plus il est lourd et plus il nécessitera de carburant. Chaque voyage doit donc être préparé pour ne partir qu’avec le strict nécessaire. Si vous revenez de vacances en famille ou d’une longue balade à bicyclette, n’oubliez pas d’ôter le porte-vélo ou le porte-bagage. Certaines personnes ont aussi l’habitude de toujours laisser dans leur coffre une caisse à outils ou un jeu de boule de pétanque alors que ceux-ci seraient bien mieux au garage.

Adopter l’éco conduite

Également appelée « conduite écologique », l’éco conduite est une façon souple, sécuritaire et économique d’appréhender la route. Elle prône une conduite réfléchie qui ne laisse pas place à l’énervement et aux classiques « grandes accélérations/grands coups de freins ». En roulant à vitesse constante et en adoptant une attitude sereine, nous réalisons des économies de carburant, de plaquettes de frein ou encore de pneus sans toutefois perdre de temps sur le trajet.

Formation à la conduite écologique 

L’éco conduite peut s’apprendre de façon autonome ou par le biais de stages et de formations. Si tous sont utiles et vont contribuer à améliorer votre comportement routier sur le court terme, nombreux sont les cas où les « éco-conducteurs » oublient peu à peu leurs enseignements et retombent dans leurs anciens travers, les mauvaises habitudes ayant la vie dure.

Il est possible de s’équiper d’un DrivEco, petit outil d’aide à la conduite écologique qui indique en permanence si l’on adopte une conduite adapté au trajet que nous sommes en train de parcourir. Au quotidien, il permet donc de rouler de façon sereine et par conséquence, faire des économies non négligeables en termes de consommables. Faisant baisser les risques d’accident, il permet même de renégocier son assurance après une période sans incidents.

En savoir plus sur cet outil de formation à l’éco conduite.

Limiter la climatisation

Pour ne pas consommer excessivement, il faut limiter son utilisation de la climatisation au moment où vous en ressentez réellement le besoin. Il faut savoir que la climatisation provoque une surconsommation de 0.5 litres tous les 10 km. Jusqu’à une vitesse de 60 km/h, préférez l’ouverture des fenêtres. Au-delà de cette vitesse, refermez-les car l’air rentrant dans l’habitacle ralenti le véhicule, freine l’aérodynamisme et provoque une surconsommation.

Le stop and start

Ce dispositif installé dans certaines voitures récentes offre un démarrage et un arrêt automatique du véhicule lorsque celui-ci ralenti et s’arrête, comme c’est notamment le cas à l’approche des feux de signalisation ou des stops. Il permet ainsi lui aussi de réaliser des économies de carburant.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *