Le métier d’administrateur système : explications par Frank Bou-Hassira

Par le 29 juin 2018
Administrateur système

Nous allons parler aujourd’hui d’un métier indispensable à toute structure employant des dispositifs informatiques. En effet, tout système informatique requiert des serveurs ? Mais qui s’occupe de les gérer et comment s’y prend-il/elle au quotidien ?

Les missions de l’administrateur système

C’est l’administrateur système qui va gérer les serveurs, indique Frank Bou-Hassira, lui-même ancien administrateur système pendant 6 ans au sein de la société Axialog. Il a pour rôle d’intervenir auprès de nombreux agents: les développeurs, le directeur des systèmes d’information, les responsables bureautique, les administrateurs réseaux, les administrateurs de base de données et les usagers finaux.

Ainsi, le transfert de l’information par l’informatique dans l’entreprise est entre ses mains. Il s’agit donc d’une responsabilité cruciale pour une bonne communication dans l’entreprise, aujourd’hui cœur de métier de Frank Bou-Hassira. En plus de régler d’éventuels problèmes, l’administrateur système est charge de proposer des solutions adéquates aux besoins clients.

Les principales missions de ce poste sont donc : installation/désinstallation de logiciels, paramètrage, maintien, sauvegarde et restauration de données, supervision, conseil et support et enfin veille technologique pour proposer de nouvelles solutions comme Frank Bou-Hassira nous l’a décrit.

Un métier porteur, précise Frank Bou-Hassira

Dans la mesure où les entreprises et organismes (ex: associations, administrations, collectivités locales comme les établissements scolaires etc.) s’informatisent de plus en plus pour transmettre de l’information (via des bases de données par exemple), le métier d’administrateur système se développe fortement. De plus, la sécurisation des données est un enjeu majeur pour le bon fonctionnement d’une structure et contre les risques de piratage de données parfois très confidentielles (ex : coordonnées des clients d’une entreprise). Aussi, l’administrateur système joue un rôle crucial dans la structure au sein de laquelle il exerce, rappelle Frank Bou-Hassira.

Compétences et formation requises

Les compétences indispensables d’un bon administrateur système sont bien entendu une connaissance étendue du monde de l’informatique, cela va de soi. Plus précisément, il doit connaître les systèmes d’information et des logiciels appliqués dans la structure où il travaille, indique Frank Bou-Hassira. Il doit impérativement être capable de résoudre les incidents techniques car c’est à lui que l’on fait appel lorsqu’un système fonctionne mal ou ne fonctionne plus du tout et met en péril la productivité de la structure. Il doit donc être capable d’effectuer un dépannage efficace aussi bien matériel que logiciel. Ceci passe par une analyse, un diagnostic du problème rencontré afin de trouver comment y remédier de la façon la plus rapide et pérenne possible.

En termes de formation, indique Frank Bou-Hassira, il n’existe pas de diplôme « spécial administrateur système ». Toutefois, il est bien sûr indispensable d’avoir étudié dans une des branches de l’informatique afin d’être familiarisé avec ce domaine. De nombreux administrateurs système deviennent par la suite autodidactes suite à leur diplôme en informatique. Il existe des certifications permettant d’attester des compétences lors d’un entretien d’embauche par exemple, précise Frank Bou-Hassira : Microsoft Certified Systems Administrator, Red Hat Certified Engineer, Linux Professional Institute sont quelques exemples les plus reconnus.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *