Animal de compagnie : l’art de communiquer avec son chien

Par le 22 février 2019

C’est assez connu : le chien est le meilleur ami de l’homme. Cependant, on oublie parfois que pour que la relation entre ces deux êtres soit vraiment épanouie, l’inverse doit aussi être exact (l’homme est le meilleur ami du chien). Cette réciprocité ne peut être assurée sans une bonne communication. Et puisque l’homme est le plus intelligent des deux, c’est à lui qu’incombe la responsabilité de promouvoir et de renforcer les liens. Nos amis les canidés ne parlent pas, mais ils ressentent et comprennent, à leur manière, tout ce qui se passe. Il nous faudra du temps et de l’entraînement pour apprendre à échanger avec eux, à lire les signaux qu’ils envoient et à réagir convenablement. Bien sûr, il est toujours possible d’accélérer le processus grâce à quelques bonnes pratiques.

Un dressage en douceur

Nous avons longtemps considéré le dressage comme une manière assez efficace d’inculquer certaines valeurs à nos compagnons et de les apprendre à se comporter correctement. Cette méthode a bien fonctionné. Cependant, il est important de toujours avoir à l’esprit que le but de cette technique n’est pas de créer un genre de « bodyguard » animal ou un « sujet » (puisque nous nous considérons comme étant leur roi) destiné à nous obéir au doigt et à l’œil.

Réussir à dresser son chien, c’est avant tout parvenir à tisser un profond lien d’amitié avec lui. L’astuce est de miser sur l’émotion et non sur l’intellect. C’est cette éducation en douceur qui va favoriser la formation d’une relation étroite et faciliter tout le reste. Concrètement, avant d’apprendre à nos amis canidés à attraper la « ba-balle », à donner la patte ou à nous rapporter une bouteille de bière, il nous faut d’abord apprendre à reconnaître leurs expressions émotionnelles (la joie, la tristesse, la peur, la frustration et autres).

Communiquer sincèrement

Bien qu’elle soit une très belle vertu, la sincérité n’est pas vraiment le propre de l’homme. Nous ne sommes réellement sincères que lorsque nous sommes confrontés à des situations dans lesquelles nous ne pouvons plus recourir au mensonge et à l’hypocrisie. Les animaux ne savent pas mentir ni cacher leurs émotions (et donc leurs intentions). Afin d’instaurer une communication épanouie avec nos amis les canidés, il nous faudra donc apprendre à être comme eux et à ne pas tricher sur nos intentions, à parler un peu plus avec notre corps qu’avec notre langue, à savoir dire non quand il le faut.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *