Arnaque à la vente de voiture d’occasion : reconnaître un escroc

Par le 20 août 2014

Le nombre de cas d’arnaques à la vente de voiture d’occasion et d’escroqueries à l’achat par Internet ne cesse d’augmenter.

Quelques phrases ou procédés types d’arnaques au véhicule de seconde main sont présentés ci-dessous afin d’être en mesure de savoir si vous avez à faire à un escroc à l’achat/vente d’une automobile d’occasion.

Arnaque à la vente de voiture d’occasion :

Unique point en commun dans l’arnaque : un acompte est demandé lors de la transaction !

Des règles simples contre l’arnaque à la vente :

Si vous êtes acheteur et qu’un vendeur exige pour x raisons un acompte dû à une x raison, REFUSEZ le versement d’un acompte. Gardez en esprit acompte = arnaque ! Rester méfiant et s’assurer de la fiabilité de l’annonce sont les clés contre l’arnaque.

Utilisez des sites fiables qui puissent vous permettre de mieux identifier votre interlocuteur et s’assurer de leur fiabilité comme par exemple dans la page Voitures d’occasion sur jeveux1truc.fr.

Pour les vendeurs, ne pas remettre la voiture de seconde main tant que la transaction n’a pas été effectuée.

Attention aux chèques étrangers, un délai de transmission entre les banques de nationalités différentes existe. L’arnaqueur profite de ce laps de temps pour vous tromper ou retirer ses liquidités.

Prudence lors des demandes de preuves de liquidité, nombreuses sont les arnaques où le vendeur réclame un montant de x% (sous forme d’acompte) pour « preuve » de bonne foi.

Les services de paiement internationaux tel que Western Union, MoneyGram permettent aux escrocs de conserver leur anonymat tout en retirant les fonds.

Règlement par chèque, prudence est le maître mot concernant ce type de règlement pour la vente de la voiture de seconde main.

Arnaque à la vente de voiture d'occasion

L’escroquerie peut être classique, chèque sans provision, ou élaborée, premier chèque au faux montant plus élevé pour vous forcer à accepter le chèque et renvoyer le montant de la différence à l’escroc.
Le premier chèque ne parviendra jamais à destination par contre soyez sûr que le vôtre arrivera entre ses griffes.

Conseils utiles pour reconnaître un escroc :

Vérifier auprès de la banque de l’acheteur quelques temps avant la transaction si son compte est bien réel et à son nom propre.
• Dans le cas d’un règlement par espèces sonnantes, forcez l’acheteur à effectuer la transaction/dépôt dans une banque.
• Utiliser un site fiable d’annonce gratuite possédant une forte modération des annonces

En suivant ces quelques conseils contre l’arnaque à la vente de voiture, vous pourrez éviter que l’achat ou la vente d’un véhicule de seconde main ne se transforme en véritable hantise et ainsi reconnaître facilement un escroc.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *