Assurance habitation : ce qu’il faut savoir

Par le 24 juin 2019
assurance habitation

L’assurance habitation est obligatoire en France. La loi demande que chaque résidence principale et secondaire soit assurée, afin qu’en cas de sinistre, la valeur immobilière et matérielle des dégâts soit remboursée. Mais de nombreux Français perdent confiance dans les assurances, et préfèrent donc échapper aux cotisations de l’assurance ou ne savent pas comment se faire rembourser en cas de sinistre. Voici donc ce que vous devez savoir sur l’assurance pour son domicile.

L’assurance domicile : comment en trouver une qui correspond à vos souhaits ?

Pour trouver une assurance habitation conforme à vos besoins, vous devrez dans un premier temps définir ces derniers. Ils dépendent de plusieurs facteurs, comme votre lieu d’habitation, le type de domicile, les activités pratiquées à l’intérieur de ce dernier ou encore les personnes à y vivre. Pour trouver facilement et rapidement, vous pouvez ensuite vous rendre sur un site de comparateur d’assurance, comme LeComparateurAssurance, afin de faire des recherches parmi toutes les agences et tous les contrats disponibles et trouver celui qui vous correspond au mieux. Mais avant de faire cette recherche, découvrez déjà ce à quoi vous pouvez vous attendre venant de ce type d’assurance.

Contrat d’assurance habitation : que contiennent-ils ?

Les contrats d’assurance habitation concernent certains éléments de votre domicile, et certains dégâts précis. C’est pourquoi au moment d’en souscrire un, il est généralement plus intéressant pour vous de chercher à vous protéger des dégâts les plus probables pour votre domicile. La protection contre les dégâts des eaux pour une habitation bien imperméabilisée au sommet d’une colline à l’intérieur des terres peut s’avérer moins intéressante que la protection contre les incendies si vous exercez à domicile une profession en rapport avec le feu.

Les protections généralement proposées sont :

  • Les incendies, et donc tous dégâts causés par le feu
  • Les dégâts des eaux, par exemple en cas d’inondation
  • Les dégâts des intempéries, qui peuvent notamment causer des dégâts aux murs extérieurs de votre domicile
  • Les dégâts des catastrophes naturelles, qui peuvent être plus fréquentes dans certaines régions plutôt que d’autres
  • Les dégâts causés par les vols, cambriolages et actes de vandalisme, qui vous permettent d’obtenir le remboursement du mobilier abîmé et des éventuels objets de valeurs protégés
  • Protection contre les attentats et actes terroristes, au cas où ces derniers influeraient sur votre domicile et les personnes y résidant
  • Protection contre les bris de vitre et de glace, ce qui inclue toutes les fenêtres, baies vitrées et miroirs de votre domicile

Lorsque vous cherchez votre propre contrat d’assurance habitation, vous devrez donc vous concentrer contre les protections qui vous concernent, en laissant de côté les moins probables d’entre elles. D’autres contrats proposeront également des garanties différentes, adaptées à des besoins particuliers moins répandus, mais dont vous pourriez avoir besoin, comme l’assurance avalanche pour protéger votre domicile à haute altitude.

Assurance habitation : comment faire en cas de sinistre ?

Vous avez subi un sinistre dans votre domicile, et souhaitez faire fonctionner votre assurance habitation ? Il est donc temps de contacter l’entreprise dont vous dépendez, afin de signaler le sinistre. Vous devrez en préciser la nature, ainsi que l’étendue des dégâts et chiffrer la valeur estimée des pertes. Ceux-ci, en retour, enverront un expert qui constatera les dégâts, et chiffrera de manière plus précise la valeur du remboursement à effectuer. Après les contraintes administratives, vous serez remboursé comme convenu par votre assurance.

Qui doit souscrire l’assurance habitation ?

À part exception, c’est au propriétaire du logement de souscrire à l’assurance habitation. Si vous êtes locataire, le bien immobilier et les meubles fournis seront donc généralement déjà assurés.

Néanmoins, l’assurance habitation ne couvre pas vos possessions si vous êtes locataire, c’est pourquoi par mesure de sécurité, vous pouvez souscrire à l’assurance locataire, qui vous permettra de protéger vos possessions, soit tous les biens que vous ajouterez à l’habitation.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *