Choisir sa canne à pêche télescopique pour pêcher sur un bateau en mer

Par le 28 février 2019

La pêche en mer exerce depuis longtemps un attrait particulier sur les amateurs d’épiques combats homme-poisson. Les légendes fourmillent de créatures fantastiques, réminiscences du fond des âges. Les récits de marins pullulent de monstres toujours plus combatifs et imprévisibles. Peut-être est-ce cela qui pousse de plus en plus de pêcheurs vers le large, en quête de leur Moby Dick à eux…

Avant de se frotter à une baleine, les amateurs de pêche en mer doivent s’équiper consciencieusement. Pour avoir une chance de faire une belle prise, la canne télescopique présente l’avantage de prendre peu de place sur votre embarcation sans rogner sur la résistance nécessaire à la capture de poissons marins, souvent plus retors que leurs cousins d’eau douce.

Pour faire un choix de raison, il est important de déterminer le type de pêche que vous pratiquerez. A moins de viser une baleine, on vous conseille alors le baleinier japonais, une canne télescopique adaptée suffira amplement à la tâche. Ses caractéristiques devront néanmoins être choisies en fonction de l’usage que vous en ferez. Éclaircissements.

La pêche du bar au leurre

La pêche du bar nécessite une canne polyvalente. En effet, elle doit être assez courte et légère pour l’agiter en permanence sans se fatiguer mais assez résistante pour remonter des bars qui peuvent présenter un poids conséquent.

Des cannes à pêche télescopiques de bonne qualité sont indispensables pour s’assurer un confort d’utilisation optimum, d’autant qu’il vous faudra animer constamment votre canne pour simuler la vie au bout de votre hameçon.

La pêche à soutenir

La pêche à soutenir consiste à laisser sa ligne descendre verticalement au fond pour ensuite attendre la touche. Elle se pratique généralement avec des appâts naturels dans un bateau bien évidemment ancré. Une canne courte et de puissance moyenne est suffisante pour ce type de pratique. Le moulinet choisi devra lui être solide pour supporter la remontée.

Cette gamme de canne est peu onéreuse, ce qui rend cette pratique, techniquement simple, intéressante pour les débutants. D’autant que les poissons visés sont nombreux, congre, merlan, lieu, poissons plats, tacauds…

canne à pêche télescopique

La pêche à la traîne

La pêche à la traîne consiste, comme son nom l’indique, à traîner derrière l’embarcation se déplaçant à vitesse réduite, des leurres ou des trains de plume. Ce type de pêche est parfait pour attraper des poissons actifs dont le maquereau est l’exemple emblématique.

La diversité de taille des espèces oblige à utiliser une canne à pêche bien adaptée à la cible choisie. Cette pratique peut se révéler très sportive. La liche par exemple peut mesurer jusqu’à 2 mètres et peser 70 kilos ! Une canne et un moulinet de très haute résistance s’avéreront alors indispensables.

La pêche au jig

Encore une technique particulière mais de plus en plus prisée pour son côté sportif. Ce type de pêche implique d’animer constamment son leurre, ainsi, les cannes courtes et légères doivent être privilégiées. La hauteur d’eau entre également en ligne de compte, vous pouvez pratiquer en eaux très profondes, jusqu’à 200 mètres. Dans ce cas, la robustesse de la canne sera primordiale pour ramener des spécimens pesant 30 kilos voire plus !

Les cannes spéciales « jigging » sont plutôt coûteuses mais elles permettent de ferrer beaucoup de poissons par sortie. D’autant que les prises seront dignes des plus beaux passages de 20000 lieues sous les mers, avec les liches, les sabres ou encore les dentis.

La pêche des poissons à rostre

Le poisson à rostre est le Saint-Graal de tout pêcheur ambitieux. Ces espèces, comme le marlin ou l’espadon disposent d’une puissance phénoménale et la canne à pêche doit être dimensionnée en conséquence. Pourtant sa longueur ne doit pas être excessive, au risque de fatiguer rapidement les bras.

Un matériel haut de gamme sera indispensable pour espérer capturer un de ces monstres des mers. Du bateau au moulinet en passant par la canne, l’investissement sera conséquent mais le plaisir de la capture n’en sera que décuplé !

Le plaisir de la pêche en mer se manifeste par la profusion de sites spécialisés fourmillant d’astuces et de conseils. Pour profiter à fond de ces parties entre amis ou en solo, un équipement idoine sera indispensable. Une bonne paire de bottes, une solide canne à pêche et un bon bateau d’occasion, neuf ou en location suivant vos moyens, peu de choses sont finalement nécessaires pour se jeter à l’eau ! En attendant, voici ci dessus une petit vidéo pour vous mettre l’eau salée à la bouche !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *