Ce qu’il faut savoir sur la mutuelle fonction publique territoriale

Par le 10 juillet 2019

La plupart des fonctions publiques bénéficient d’un complémentaire « santé-prévoyance » depuis des lustres. Cependant, les fonctionnaires territoriaux n’en profitent que depuis l’année 2011. Grâce à la mutuelle fonction publique territoriale, les employés sont protégés en cas d’arrêt de maladie ou d’invalidité. La couverture choisie doit être adaptée aux préoccupations de chacun. 

La mutuelle fonction publique territoriale : quels sont les fonctionnaires concernés ?

Il faut savoir que 3 fonctions publiques peuvent se souscrire à une mutuelle comme celle-ci. Cependant, il est à noter que l’adhésion est facultative en fonction des préférences de chacun. Les fonctionnaires de l’Etat sont les premiers qui bénéficient des avantages offerts grâce à un complémentaire. Ils peuvent choisir une mutuelle généraliste ou spécialisée. Cette dernière est surtout adressée à la police, l’armée ou bien l’éducation nationale. En effet, elle propose des couvertures originales et des garanties spécifiques selon les fonctions.

Les fonctionnaires des collectivités territoriales jouissent également des mêmes avantages que ceux du précédent. Certains métiers comme les professionnels de santé ou les agents territoriaux ont le droit à des mutuelles spécifiques. Pour ces deux cas, l’employeur peut entrer en jeu pour aider les employés dans l’acquisition d’une protection complémentaire santé. La fonction publique hospitalière, quant à elle, rassemble les établissements d’hospitalisation publics et les maisons de retraite publiques. Les établissements pour mineurs ou adultes handicapés, ainsi que les centres d’hébergement et de réadaptation sociale publics en font partie. Le personnel peut avoir accès à différents types de soins en cas de maladie.

Quelles sont les offres proposées pour les fonctionnaires ?

Une mutuelle fonction publique territoriale est un moyen de couvrir les frais de santé restant à charge de l’employé. Ce dernier peut se souscrire à une mutuelle santé d’entreprise ou individuelle. Le premier cas est recommandé puisqu’elle prend en charge des remboursements des soins dentaires ou d’optique. Le salarié peut également bénéficier d’un remboursement intégral des frais. Aussi, les frais de cotisations sont généralement moins chers. La seconde option peut toutefois être intéressante étant donné que l’employé peut choisir son assureur et son niveau de garantie selon ses besoins. Par ailleurs, il peut choisir d’être protégé personnellement ou bien en faire profiter son partenaire et ses enfants. Les cotisations reviennent souvent très chères puisque l’individu doit s’acquitter du prix complet.

Le salarié peut bel et bien bénéficier de tous ces avantages lors de son départ pour la retraite. Cependant, il doit assumer l’intégralité du paiement de la cotisation s’il a choisi la mutuelle d’entreprise. En effet, l’employeur ne s’occupe plus du versement de la partie des frais de cotisation. Pour éviter les charges supplémentaires, il faut penser à se renseigner pour trouver une mutuelle qui correspond à son budget. Grâce à la technologie, des comparateurs en ligne sont disponibles pour qu’ils puissent réaliser une simulation.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *