Ce qu’il faut savoir sur le mémoire technique des marchés publics

Par le 29 novembre 2018

Le mémoire technique est un document très important lorsque vous postulez à un appel d’offres. Dénommé également mémoire explicatif ou proposition technique, il peut être considéré comme un pilier solide à votre candidature puisqu’il contient tous les détails techniques qui peuvent valoriser votre entreprise. De plus, c’est le seul moyen de communiquer votre capacité à l’acheteur et aussi de vous démarquer par rapport à vos concurrents. Ainsi, votre évaluation finale va en dépendre majoritairement car un mémoire technique représente en général 60% de la note de chaque entreprise.

Comment rédiger un mémoire technique ?

Lors de la rédaction d’un mémoire technique, il convient de préciser que vous devez porter une attention particulière sur l’élaboration du fond et de la forme. Et rappelez-vous que votre mémoire technique doit être clair, précis et complet. Puis, il faut également que vous répondiez correctement à la demande de l’acheteur et que vous insistiez sur ses exigences. En effet, même s’il n’y a pas de mémoire-type que vous pouviez copier, il y a quand même des éléments clés que vous ne deviez pas négligés, tels que : la présentation de l’entreprise, les objectifs de la mission, le déroulement de vos prestations, les démarches, les propositions, les indicateurs et les annexes.

Pour entrer plus en détail, un mémoire technique doit contenir au moins : l’identité de l’entreprise, son historique, son savoir-faire, ses précédents résultats, son organigramme, sa méthodologie, son organisation, ses moyens humains et matériels, son planning, ses livraisons, son budget, son suivi, ses expériences et certifications, ses partenaires et enfin toutes ses dispositions de sécurité et de protection de l’environnement.

Toutefois, il faut quand même que vous utilisiez de bonnes techniques de rédaction lorsque vous rédigez votre mémoire explicatif. Justement, vous devez par exemple axer votre présentation en fonction de l’offre tout en évitant de vous attarder sur des informations globales qui sont moins intéressantes.  Vous pouvez aussi appuyer votre mémoire technique appel d’offre avec quelques détails sur le marché actuel et sur les objectifs visés par l’appel d’offre. Et l’utilisation des indicateurs va permettre à l’acheteur de suivre et d’évaluer votre prestation.

Les différents types de marchés publics

Notez qu’il existe trois types de marchés publics : le marché de fournitures, le marché des services et le marché des travaux. Tout d’abord, s’il s’agit d’un marché de fournitures, les prestations peuvent se présenter sous forme d’achat, de location de produit, de prise en crédit-bail ou encore de location-vente d’article. Parmi les fournitures les plus demandées, il y a lieu de citer par exemple : les matériels informatiques comme les ordinateurs et les photocopieuses ; les fournitures de bureau comme les stylos et les papiers ; les différents mobiliers de bureau et les voitures. Quant au marché des services, il peut s’agir par exemple : d’un nettoyage, d’un entretien, d’un dépannage, d’une installation, d’une restauration, d’une formation, d’une traduction… Et enfin pour le marché des travaux, il concerne vraiment la réalisation ou la conception d’un ouvrage, telle que la construction d’un établissement ou la rénovation d’un bâtiment. Quoi qu’il en soit, toutes ces prestations ont comme contrepartie une rémunération et sont soumises à la procédure de passation des marchés publics.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *