Ce qu’il faut savoir sur le stress oxydatif

Par le 12 juillet 2018

Savez-vous ce qu’est un stress oxydatif ? Le stress oxydatif est aussi désigné par le terme stress oxydant. Une personne souffre du stress oxydatif lorsque ces cellules sont agressées par des radicaux libres. Soulignons que cela est tout à fait différent du stress psychologique. Le stress oxydant est la cause de nombreuses maladies chroniques. Dans les quelques lignes qui suivent, vous verrez quelques symptômes de ce type d’agression. Elles vous expliqueront également la manière de lutter contre le stress oxydatif.

Comment savoir qu’on est victime du stress oxydatif ?

Une augmentation de la production de radicaux libres provoque un stress oxydatif. Sachez qu’une personne victime de stress oxydatif ressent une grande angoisse. Mais pour savoir s’il s’agit vraiment d’un stress oxydant, il est nécessaire d’effectuer un bilan sanguin de stress oxydatif. Cela permettra de déterminer votre niveau de stress oxydant. Si le résultant n’a rien d’alarmant, faîtes-vous suivre deux fois par an. Mais s’il est anormal, pensez à faire un contrôle tous les cinq mois. Souvenez-vous, les conséquences du stress oxydatif sont néfastes. D’un côté, il peut engendrer une inflammation. D’un autre, il favorise certains types de cancers, ainsi que des maladies cardiovasculaires. En outre, selon un médecin, le stress oxydatif est le facteur principal du vieillissement. Vous devez donc admettre qu’il est important de lutter contre le stress oxydant.

Comment lutter contre le stress oxydatif ?

De prime abord, il est conseillé de prioriser des aliments riches en nutriments oxydants comme le béta-carotène, les vitamines C et E, les acides gras. Offrez aux fruits et légumes un large part dans votre alimentation quotidienne. Faîtes-en de même pour les noisettes, les amandes et l’huile végétale.Les choux, l’épinard, le poivron sont des antioxydants incontournables. Les polyphénols, retrouvés dans le thé, le vin, et le chocolat sont également recommandés. Variez votre alimentation avec une grande diversité d’antioxydantet apportez des couleurs dans votre assiette. Un complément alimentaire antioxydant pourrait aussi vous aider, même si cela ne remplacera pas les bénéfices de l’alimentation naturelle. Certains de ces compléments fournissent des vitamines C et E. Néanmoins, n’abusez pas de ces suppléments. L’idéal est de demander l’avis d’un professionnel de la santé. Ensuite, limitez au maximum le contact avec les polluants extérieurs. Il s’agit notamment des ondes, des produits chimiques et du tabac. Faîtes une activité physique modérée et régulière. Cela joue un rôle clé dans la protection de nos cellules de l’action des radicaux libres.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *