Chape et temps de séchage: on vous dit tout!


Accueil > Maison, jardin et immobilier

Chape et temps de séchage: on vous dit tout!

Adrien Faure - le 1 décembre 2017 - 0 commentaires

Le coulage de la chape est une étape importante, si pas cruciale, dans un processus de construction ou de rénovation. En effet: tant qu’elle n’est pas sèche, impossible d’avancer davantage. Nous sommes donc nombreux à nous arracher les cheveux à la vue du temps qui passe, en attendant que cette fameuse chape daigne enfin sécher! Cet article devrait vous aider à vous faire une idée plus précise du temps nécessaire à ce procédé. 

Sécher: vraiment?

Dans un premier temps, il convient de corriger les termes habituellement employés. Car non, une chape ne sèche pas: elle s’hydrate. L’eau, présente dans le mélange eau-sable-ciment, est en réalité absorbée par ce dernier. Dès lors qu’il durcit, cela veut dire qu’il a absorbé toute l’eau qui lui était nécessaire.

Combien de temps?

Reste la question cruciale: après combien de temps?

Il convient en la matière de différencier théorie et pratique:

  • En théorie: la règle dit qu’il faut compter une semaine pour chaque centimètre d’épaisseur. Au-dessus de 5 centimètres, le centimètre supplémentaire équivaut à deux semaines. En d’autres termes, si votre chape fait 5 centimètres, le temps d’attente sera de 5 semaines. Si elle fait 7 centimètres, il vous faudra patienter 9 semaines.
  • En pratique: ça, c’était pour la théorie. Car, en pratique, cette règle montre rapidement ses limites. Si elle demeure un bon indicateur, reste qu’il est important d’intégrer les variables « température » et « humidité ». En effet, le temps de séchage (ou d’hydratation) sera raccourci en été, les conditions météorologiques étant plus propices à ce type de processus.

Tout vient à point à qui sait attendre!

Nombreux sont ceux qui, pressés, tentent d’accélérer le processus par l’intermédiaire d’un déshumidificateur, par exemple. Il convient toutefois de se montrer prudent… En optant pour un séchage artificiel, il se peut que le ciment ne s’hydrate pas suffisamment.

La chape n’est pas un élément accessoire dans une habitation. Si le temps, c’est de l’argent, reste toutefois à se montrer prudent… et patient.

Pour en savoir plus: www.cegwa.be.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire