Comment choisir un tampon encreur?


Accueil > Société et vie pratique

Comment choisir un tampon encreur?

Marc Vilmartz - le 19 juin 2017 - 0 commentaires

Dès que l’on parle de tampon, l’on a tendance à toujours penser à une entreprise. Ceci est vrai dans la mesure où c’est un objet destiné au marquage et ce sont les entreprises qui en font l’usage en règle générale. Mais l’utilité du tampon est multiple, elle ne s’arrête pas à l’authentification des documents, mais passent également par le marquage des activités créatives. L’on définit en amont pour vous ce qu’est un tampon encreur et par la suite, vous pourrez choisir le modèle de tampon adapté à vos besoins.

Ce qu’est un tampon encreur

Remontant des milliers d’années avant Jésus Christ, quatre mille ans exactement. Anciennement appelé timbre, le premier système de marquage est apparu à ce moment-là en Mésopotamie. Sa fonction essentielle était d’authentifier la provenance des produits. Mais ceci n’est que la première étape, pour avoir le tampon encreur tel que nous le connaissons, il va falloir ajouter la science, en d’autres mots la création du caoutchouc et des premiers tampons automatiques. Vers les années 1839, le caoutchouc a fait son apparition grâce à Charles Goodyear. C’était donc la période de gestation du tampon manuel traditionnel et le début de la fin du sceau de cire. Le tampon automatique quant à lui est apparu en 1976 grâce à l’invention d’une marque allemande. Un tampon encreur est composé d’un coussinet imbibé d’encre, du timbre en caoutchouc et d’une manche.

Choisir en fonction de l’utilité

Que vous soyez un professionnel ou un particulier, vous pouvez toujours avoir besoin d’un tampon encreur (si ce n’est pas déjà une obligation). En effet, pour les professionnels comme les grandes entreprises, les tampons encreurs servent à authentifier de nombreux types de documents. Un cachet unique avec le logo de l’entreprise en question gage de son sérieux. Vous pouvez même ajouter votre signature pour ne plus avoir à répéter à la main les parafes. Pour la partie administrative également, c’est un outil indispensable. Encore une fois, c’est un gage d’authentification dans la mesure où cela entre dans le cadre des actes de mariage ou des arrêtés par exemple. Le tampon se diffère d’un service à l’autre. Pour les associations, le cachet contient généralement le nom de l’association et son identification. Ce sera leur identité lors des demandes de subventions et démarches administratives. Pour les particuliers, vu que le tampon encreur ne se limite plus à un marquage sur papier, mais aussi sur matière textile, parents et enfants peuvent faire faire un tampon personnalisé pour décorer aussi bien des dessins que des habits.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire