Cigarette électronique : c’est quoi un Pod ?

Par Sabrina Joly le 5 janvier 2019

Compacts, léger et très simples d’utilisation, les pods sont depuis quelque temps sur le devant de la scène de la vape. Ces nouvelles cigarettes électroniques attirent de plus en plus les vapoteurs qu’ils soient débutants ou experts et ont plus d’un avantage en leur faveur. Batterie, autonomie, cartouche et fonctionnement, voyons en détails ce que le pod a à dévoiler.

Qu’est-ce qu’un pod ?

Un pod est tout simplement une cigarette électronique mais à la différence près qu’on ne retrouve pas vraiment d’atomiseur ni de mod. En effet, si sur un atomiseur classique il suffit de changer la résistance, un pod utilise le plus souvent une cartouche avec un réservoir et une résistance intégrée. Ainsi, lorsqu’il faut changer la résistance, il faut remplacer la cartouche dans son intégralité. Bien évidemment cette méthode a ses avantages : praticité, propreté… mais elle peut également présenter quelques inconvénients notamment au niveau de la souplesse d’utilisation et du coût sur le long terme.

Le pod est également beaucoup plus petit, plus léger et plus simple à utiliser qu’une box puissante aux nombreux réglages et convient parfaitement aux vapoteurs à la recherche de simplicité.

En bref, un pod se compose de deux parties distinctes, la batterie et la cartouche, dont nous allons détailler les principales caractéristiques ci-dessous.

Les différentes parties d’un pod

Un pod se compose tout d’abord d’une batterie qui se trouve être l’élément non-jetable du pod. Elle a exactement le même rôle que les mods et boxs, à savoir stocker l’énergie nécessaire au bon fonctionnement du matériel. D’ailleurs, tous les pods fonctionnent avec une batterie intégrée, contrairement à certaines cigarettes électroniques qui embarquent des accus rechargeables à l’aide d’un chargeur externe. De cette façon, la batterie n’est donc pas démontable et non-accessible pour l’utilisateur qui n’a alors qu’à recharger son pod via un câble micro-USB. Évidemment, l’impossibilité de pouvoir changer la batterie doit influer lors de l’achat d’un pod. Son autonomie doit être suffisante pour pouvoir être compatible avec les besoins de l’utilisateur. Par exemple, l’autonomie des pods peut varier entre 350 et 1000 mAh environ. Une autonomie de 350 mAh sera suffisante pour une utilisation ponctuelle en complément avec un autre matériel. De la même façon, une autonomie de 650 mAh conviendra parfaitement pour une utilisation régulière et une autonomie de 1000 mAh pour une utilisation plus intensive voire exclusive. Chaque utilisateur peut donc trouver un pod qui lui convient en fonction de l’utilisation qu’il souhaite en faire.

De plus, les pods ne possèdent généralement pas d’écran et on retrouvera souvent une LED qui permettra d’indiquer le niveau d’autonomie restant en fonction de sa couleur ou par clignotement.

Le fonctionnement d’un pod est d’une simplicité enfantine dans la mesure où il suffit d’appuyer sur un bouton pour vaper. D’ailleurs, certaines marques vont encore plus loin en supprimant purement et simplement cet unique bouton pour laisser le pod se déclencher à l’aspiration. Le fonctionnement particulièrement simple du pod est un atout indéniable comparé aux boxs dotées de nombreux modes et réglages.

La seconde partie d’un pod est la cartouche. Celle-ci peut être scellée ou rechargeable mais elle se compose toujours de la résistance et du réservoir en un seul et même bloc que l’on change lorsque celui-ci est usé. Changer la cartouche est tout aussi simple que de faire fonctionner le pod puisque bien souvent, il suffit de tirer pour la détacher de la batterie.

On entend par cartouche scellée une cartouche contenant déjà du e-liquide et ne pouvant être rechargée. Si elle est plus simple à utiliser, cela signifie notamment que lorsqu’elle sera vide l’utilisateur n’aura pas d’autre choix que d’en racheter une. De plus, il est important de noter que le choix en saveurs ainsi que le taux de nicotine est inévitablement restreint à ceux disponibles pour le modèle en question.

Les cartouches rechargeables quant à elles, sont vides et il est possible d’ajouter le liquide de son choix. Pour remplir la cartouche, il suffit bien souvent de tirer sur le petit bouchon du réservoir pour révéler le trou de remplissage même si certains pods peuvent parfois présenter un système de remplissage différent. Contrairement aux cartouches scellées, celles-ci permettent beaucoup de liberté pour choisir son e-liquide ainsi que son taux de nicotine. Le prix en sera également impacté puisqu’il ne faudra pas racheter une cartouche à chaque fin de réservoir.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir son pod ?

Plusieurs critères doivent être pris en compte lors de l’achat d’un pod car ce type de cigarette électronique ne convient pas forcément à tous les besoins.

Le premier critère est bien évidemment l’autonomie. Car si le plus gros avantage du pod est sa taille très compacte, l’autonomie en est forcément impactée. Dans cette logique, un utilisateur intensif pourrait avoir besoin de plus d’autonomie qu’un pod ne peut en fournir et dans ce cas, il pourra être intéressant d’investir dans deux pods afin de toujours en avoir un de fonctionnel.

De plus, il faut également prendre en compte que le manque de possibilité de réglage sur un pod ne permettra pas d’adapter complètement sa vape en fonction du moment de la journée. Il s’agit avant tout de bien définir ses critères avant de se lancer dans l’achat d’un pod pour que celui-ci corresponde parfaitement aux besoins de l’utilisateur.

Enfin, la qualité de vape doit être un critère essentiel dans le choix d’un pod. Celui-ci doit être en mesure de restituer correctement les saveurs des différents e-liquides tout en apportant une production de vapeur correcte. Mais il ne faut pas oublier qu’un pod ne pourra jamais produire d’énormes nuages de vapeur.

Le pod est apparu il y a deux ans et n’a cessé depuis d’évoluer pour toujours s’améliorer. De nombreuses marques proposent désormais des pods aussi efficaces qu’originaux afin de permettre à chaque vapoteur de trouver le matériel qui lui conviendra le mieux. Le pod présente de nombreux avantages et s’adresse aussi bien aux experts qu’aux primo-vapoteurs. Les premiers l’apprécieront en cigarette électronique d’appoint tandis que pour le second, il pourra faciliter la transition entre cigarette classique et électronique grâce à sa simplicité d’utilisation.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *