Comment choisir sa meuleuse d’angle ?

Par Arnaud Narivelo le 31 janvier 2018

Lorsqu’on a envie de tronçonner du béton, de couper du métal ou d’enlever de la rouille, le premier appareil auquel on pense est la meuleuse. C’est un outil incontournable tant pour les professionnels que pour les débutants. En réalité, qu’est-ce qu’une meuleuse ? C’est une machine-outil qui, lors de sa rotation, entraîne la meule. Cette dernière assure plusieurs fonctionnalités dont la majorité est adaptée aux matériaux de construction.

Sur le marché, on distingue diverses sortes de meuleuses : électrique, avec fil, sans fil et thermique. Lors de l’achat, on hésite à se décider en raison des différentes marques qui existent. Comment choisir donc sa meuleuse ? Si vous vous posez cette question, découvrez les caractéristiques à prendre en compte afin de mieux choisir votre meuleuse. Pour allez plus loin, voir ce comparatif de meuleuses.

Les différents types de meuleuses

Peu importe le travail que vous voulez effectuer (couper un objet en métal, enlever de la rouille, tronçonner du béton…), l’utilisation de la meuleuse est inéluctable. Alors, pour tous vos besoins, choisissez la meuleuse qui vous convient selon vos différents travaux, car il en existe de différentes catégories, à savoir :

  • la meuleuse d’angle ;
  • la meuleuse droite ou la meuleuse sur tige ;
  • la tronçonneuse à disque ;
  • la meuleuse équipée d’une batterie à lithium.

Parmi elles, les plus connues demeurent la meuleuse électrique d’angle ou la meuleuse angulaire et la meuleuse droite. Elles sont conçues et adaptées aux endroits difficiles d’accès. On s’en sert aussi pour toute catégorie de petits travaux : découper du métal ou des carreaux, frotter ou nettoyer des supports métalliques. Leur grand atout se situe dans le positionnement de l’axe de rotation du disque par rapport à l’axe du moteur. Cependant, les autres meuleuses peuvent aussi être utilisées. Dans un cas pareil, elles sont généralement montées en poste fixe.

Caractéristique et critère de choix de meuleuse

La meuleuse est un outil parfait pour une multitude de fonctions. Elle a une puissance incomparable qui s’adapte approximativement à tous les éléments existants. Avec ce genre d’équipement professionnel, vous avez la possibilité de scier, de tronçonner, de poncer, de brosser et surtout de meuler plusieurs surfaces de différentes natures. Ses traits distinctifs font directement office de critères de choix. La meuleuse est caractérisée par les points ci-après :

  • La taille du disque (voir comment le choisir) : Elle est définie selon la tâche à entreprendre. La meuleuse porte un disque entre 115 à 125 mm pour le découpage, le limage ou le ponçage. Néanmoins, avec un disque de 230 mm, elle peut couper du métal lourd, des dalles en béton, et même des pavés de rue.
  • La puissance : Elle est comprise entre 500 et 2500 watts. Pour une puissance moyenne de 500 watts, le nombre de tours moteur fourni s’approchera dans la moyenne des 10000 à 12 000 tr/min. De même, pour une meuleuse d’une puissance de plus de 1000 watts, l’endurance doublera obligatoirement pour atteindre des tours par minute avoisinant en moyenne le double des petits modèles.
  • Sa prise en main ou son utilisation : Il est nécessaire de bien choisir le modèle qui va donner le plus de confort à son utilisateur. Ici, il s’agira de prendre en compte le poignet, la vibration et l’option du blocage de la machine lors du changement du disque.
  • Les normes de sécurité : Il faudra considérer la mesure de sécurité, surtout le capot de protection qui couvrira la moitié du disque.
  • Son poids : Plus le modèle est léger, plus il est facile à manier. Il s’en suit que vous pouvez par exemple privilégier une meuleuse de faible poids comme le modèle Bosch GWS 22-230 JH, classé le plus léger de sa catégorie avec seulement 5,5 kg. D’autres modèles proposés par diverses marques serviront également pour les simples usages.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *