Comment réussir son discours de pot de départ ?

Par Jose Daphinel le 25 juin 2018

 

 

Faire son carton, déposer les clés et dire au revoir à son entreprise passe souvent par l’incontournable pot de départ. Un moment de convivialité entre collègues au cours duquel vous ne pourriez échapper au cérémonial discours de circonstance. Voici comment s’y prendre pour ne pas le rater.

Un discours, un discours !

En effet, c’est l’heure de dire quelques mots d’au revoir et de remerciement suivi des accolades. Quel que soit le motif de votre départ, pensez à vos meilleurs moments dans la société et trouvez le juste équilibre entre en faire trop ou être expéditif. Commencez par ce que vous avez appris d’utile tout au long de votre parcours, ponctué de quelques mots d’égard envers vos collègues les plus proches. C’est une façon de garder le contact avec les gens. Un discours de pot de départ réussi marque les esprits et peut même affermir la sympathie des gens envers vous.

Votre plan de discours

Théoriquement, un pot de départ est une pure formalité. Pourtant c’est un moment à prendre au sérieux. Il est utile de bien choisir vos mots et ne pas dire n’importe quoi car c’est l’une des choses que votre hiérarchie et vos collègues n’oublieront pas de sitôt.

Préparez vos discours à l’avance
Ne faites pas complètement confiance à votre talent pour l’improvisation. Ce jour-là, le stress, l’émotion, le silence de l’assistance qui a les yeux braqués sur vous (connaissant plus ou moins les sentiments de chacun par rapport à vous) peuvent vous faire perdre le fil de vos idées. Ce verre de champagne déjà vide dans votre main pourrait aussi faire chavirer les choses. Notez donc les grandes lignes de vos propos en laissant de la place au spontané.

Choisissez le bon moment pour faire votre discours
Ne rentrez pas en scène trop tôt. Attendez que tout le monde soit présent, les retardataires et les très occupés. Lorsque tout le monde a un verre en main et encore rien à la bouche, réclamez l’attention et prenez la parole. Faites part de votre tract pour détendre l’atmosphère et créer un moment de complicité avec l’assistance.

Exprimez votre reconnaissance envers les uns et les autres
Cela ne vous coûtera rien d’être reconnaissant envers vos supérieurs autant qu’envers vos collègues. Remerciez votre patron pour vous avoir fait confiance, confié des responsabilités et de vous avoir permis de prendre des décisions importantes durant votre parcours professionnel dans la société. Vos collègues également méritent vos remerciements pour vous avoir soutenu, conseillé et aidé sur certains dossiers.

Dites quelques anecdotes et moments forts
Dans ces occasions, il est utile d’évoquer quelques souvenirs qui vous ont marqué, des anecdotes… Bien évidemment, il s’agit de bons souvenirs, la gestion d’évènements difficiles ou la réussite à un challenge porté par toute l’équipe. L’objectif est de montrer à tous que le temps passé ensemble a réellement compté pour vous, et a contribué à votre perfectionnement professionnel.

Vous partez mais souhaitez garder contact
C’est le moment de donner quelques informations sur le motif de votre départ et votre perspective d’avenir, sans forcément entrer dans les détails. Vous gagnerez surement à garder contact et enrichir votre réseau professionnel pour la suite de votre parcours. Les réseaux sociaux sont notamment propices pour vous rendre la tâche facile.

Laisser libre cours à ses émotions

Soyez transparent sur vos émotions. Il n’est pas dit de critiquer l’entreprise, de vous moquer ou de régler vos comptes. Louez les efforts de chacun, parlez brièvement de votre caractère plus ou moins tranché, félicitez vos collaborateurs pour avoir fait avec. Marquez des pauses pour prendre votre souffle, faites des gestes expressifs, soyez vrai tout simplement…

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *