La situation de l’hébergement web au Maroc

Par Charlotte Peron le 29 juillet 2019

Lorsque l’on possède un site web, il est nécessaire d’avoir un endroit sur le web où stocker les fichiers qui y sont liés. Ces espaces de stockage sont ce qu’on appelle les serveurs. Ainsi l’hébergement web est l’endroit où se situent ces serveurs. Un hébergeur web est donc une entreprise qui vend des parties de l’espace de ses serveurs afin que vous puissiez stocker les fichiers de votre site web.

L’hébergement web au Maroc, quelle situation ?

Avant, Plusieurs entreprises préféraient héberger leurs plateformes web chez des fournisseurs évoluant en étranger, nous citons à titre d’exemple Godaddy, OVH ou Hostgator. Le choix de ces hébergeurs web se basait sur différentes raisons, telles que : l’expérience dans le domaine, la qualité des offres proposées, l’ancienneté de l’entreprise etc… Aujourd’hui et avec l’émergence et l’apparition de nouveaux acteurs marocains proposant les mêmes services que ces références citées en amont, on peut dire que les habitudes des consommateurs dans ce domaine ont changé !

L’hébergement web au Maroc connaît, certes, une très grande évolution grâce à la forte demande qui ne cesse d’augmenter chaque jour. En effet, le commerce électronique qui commence à prendre de l’élan dans le marché marocain, explique l’apparition nouveaux acteurs économiques cadrant l’activité de l’hébergement web sur le territoire national.

L’hébergeur marocain couvre aujourd’hui tous les besoins exprimés sur le marché de l’hébergement web, des offres de plus en plus exhaustives cadrant l’activité des clients et proposant même des services d’infogérance rien que pour aider ces mêmes clients à se concentrer davantage sur leurs activités de bases et exploiter tout leurs temps pour le bien de leurs entreprises.

Quels sont les différents types d’hébergements disponibles aujourd’hui sur le marché marocain ?

L’hébergement mutualisé :

L’hébergement mutualisé est le plus économique. En effet, si vous optez pour ce type d’hébergement vous partagerez un serveur avec un nombre très important de sites (allant de 1000 à 3000 sites web !). Cependant c’est l’hébergement le moins qualitatif et le plus basique.

L’hébergement dédié :

A l’opposé on trouve l’hébergement dédié, il n’y a alors qu’un seul site web pour un serveur unique. C’est un hébergement idéal pour les sites recevant de multiples visiteurs par mois. A partir de 100 000 visiteurs par mois, c’est une solution à privilégier. Cependant il est nécessaire d’avoir de bonnes connaissances en informatique et en hébergement pour gérer un hébergement dédié.

L’hébergement VPS :

VPS signifie Virtual Private Server. Ici il n’y a que 20 sites au maximum sur un seul serveur. Tous les sites présents disposent du même espace de stockage. Ce type d’hébergement offre un bon rapport qualité/prix et une grande liberté de configuration au développeur du site. De nombreux prix sont présents sur le marché.

L’hébergement cloud (nuagique) :

L’hébergement nuagique est souvent utilisé par les grandes entreprises nécessitant une bonne sécurité de leurs données. C’est une version meilleure de l’hébergement VPS puisqu’elle utilise plusieurs serveurs sur un réseau unique. Cela a pour effet d’augmenter la sécurité des données stockées en cas de piratage.

Nous venons ainsi de voir qu’un hébergement web contient des serveurs, eux-mêmes destinés à stocker les informations et les fichiers de divers sites web. Il convient de choisir son type d’hébergement selon les caractéristiques recherchées. Ainsi nous avons pu décrire les quatre types d’hébergements existants, répondant chacun à des demandes différentes.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *