En quoi consiste le métier d’antiquaire ?

Par le 25 avril 2019

De l’antiquité jusqu’ à nos jours, il existe toujours des agents ou des personnes qui se basent sur les décorations et ameublements d’un monument. À l’époque de l’antiquité, ces personnes  se nommaient  « Antiquaires », mais actuellement, on les désigne par « Archéologue ». Dans  cet article vous allez découvrir toutes les notions utiles sur le métier qu’est actuellement « l’antiquaire ».

Qu’est-ce que l’antiquaire en un mot ?

C’est une personne qui cherche et stocke différents objets anciens. Son activité est purement commerciale. En effet, ces objets sont essentiellement destinés à la vente, et ceci après authentification et restauration si besoin.

Quelles sont ses activités principales ?

En effet, les antiquaires ont comme activités principale :

Recherche des objets d’exception ou spécifiques

En lisant des revues et des livres spéciales, il s’informe sur tous les styles des différentes époques et la spécificité des produits. Pour cela, il ne se borne pas dans une limite, mais ils tiennent compte de ses particularités.

Authentification et estimation de la valeur des objets à travailler :

À travers son expertise ou l’aide d’un expert, l’antiquaire pourra amplifier et assurer la véracité et la provenance des objets. Ainsi il sera en mesure d’estimer la valeur de l’objet et ainsi négocier sur le prix d’achat ou de vente.

Restauration et vente des objets

Avant l’exposition des objets, un expert dans le domaine tel que cet antiquaire dans le 91 assure la restauration de ces derniers. Cette opération regroupe le nettoyage, le montage et la réparation de ces objets, qu’elles soient petites et grandes. De plus, dans le but d’attirer les regards, il est indispensable de présenter aux clients tous les renseignements et documents se rapportant sur les caractéristiques des objets. Ce n’est après cela que l’on peut finalement passer la vente. Cette dernière peut se faire en magasin, sur internet, dans les salons, ou encore dans des salles d’exposition.

Mis à part cela, l’antiquaire édite tous les documents associés à la vente de l’objet. Il établit les factures et procure le certificat d’authenticité.

Quelles sont ses activités complémentaires ?

L’antiquaire ne se limite pas aux activités ci-dessus, il assure aussi diverses autres tâches, comme:

Garantir la bonne gestion de l’entreprise

Ils gèrent la gestion administrative et financière, cela inclut la tenue de la comptabilité et du livre de police. Il doit aussi s’assure de la bonne gérance de ses employés et collaborateurs.

Assurer la promotion du commerce

L’antiquaire est aussi un commercial qui assure le développement de son site internet et la mise en ligne des objets. Il peut  par exemple y mettre, en plus de leur description, les photos des objets à vendre. En vue de promouvoir encore plus ses objets, il organise des conférences et événements thématiques. Mis à part cela, la rédaction des catalogues fait aussi parti de ses activités.

Comment sont ses conditions de travail ?

Pour le bon fonctionnement de ses activités, la possession d’un  magasin ou d’un stand est indispensable pour un antiquaire. De plus, c’est aussi son lieu de travail. Il en a même qui  possèdent leur propre atelier de restauration.

Le métier d’un antiquaire demande certains déplacements. En effet, il doit parfois se déplacer en vue de dénicher des objets de qualité. De plus, parfois il va s’informer aux musées, aux expositions, aux bibliothèques pour connaitre l’authenticité et l’histoire d’un objet.

Ils travaillent davantage par rapport aux autres travailleurs parce qu’il est présent chaque jour, même les week-ends.

Quelques compétences nécessaires pour être un bon antiquaire ?

Le métier d’un antiquaire requiert plusieurs compétences spécifiques. En réalité, il doit avoir des connaissances dans différents domaines, comme l’art, la littérature, la menuiserie, l’histoire, etc. De plus, il aura à être qualifié dans la restauration d’objet. Mis à part cela, certaines qualités personnelles sont nécessaires dans ce métier. Un antiquaire a besoin d’être curieux et d’avoir une bonne maîtrise de la relation client, principalement lors de la vente.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *