Equipement de boulangerie : tout sur le pétrin à spirale

Par Sabrina Joly le 17 octobre 2018

Un pétrin est un équipement de professionnel servant à préparer des pâtes alimentaires. Il remplace le travail manuel qui s’avère pénible et chronophage. Cette machine comporte un système mécanique qui permet de travailler la pâte en grande quantité et de façon continue. La plupart du temps, il est comporte une cuve pour placer les ingrédients, un élément de pétrissage pouvant être une fourche, un crochet ou un bras, des moteurs qui impulsent les mouvements de la cuve et de la pièce de pétrissage. Il comprend aussi des connexions technologiques pour le contrôle du processus : niveau de pétrissage, doses des ingrédients, programmation du temps et des vitesses pour une meilleure conformité avec la recette.

Le pétrin à spirale : un outil indispensable

Le pétrin permet de confectionner des produits comme les pâtes à pain, brisées, feuilletées ou sucrées. Certains modèles conviennent aux petites et grandes unités de production, mais également à la restauration et les laboratoires. Les composantes métalliques sont généralement fabriquées en acier inoxydable. Lors de l’achat, il convient de prendre en compte la structure de la machine, les fonctionnalités détenues et la robustesse de l’ensemble. Et pour cause, le pétrin est considéré par de nombreux professionnels de boulangerie et de pâtisserie comme un élément central dans leur activité.

Parmi les modèles disponibles sur le marché figure le pétrin à spirale. Ce type de machine se distingue du modèle à axe oblique, qui comprend un bras à plusieurs bras positionne en diagonale dans la cuve, et du modèle à bras plongeant qui rappelle les mouvements manuels de pétrissage. Il s’agit d’un matériel que tout boulanger doit posséder dans son fournil. C’est également un matériel proposant un encombrement réduit dont les principaux avantages résident dans sa façon de pétrir plus rapidement et efficacement la pâte.

Comme son nom l’indique, le pétrin à spirale est doté d’un bras en forme de tire-bouchon. Il est important de considérer un certain nombre d’éléments avant de fixer son choix. La capacité de pétrissage n’est pas à négliger, tout comme le volume de la cuve. En moyenne, la cuve, qui est motorisée, peut contenir en moyenne 80 litres de préparation. Il faut également s’assurer que la machine est suffisamment puissante pour répondre à tous le besoins.

Des professionnels en équipement de boulangerie proposent des modèles performants et robustes fabriqués en France et dans l’Union européenne. Ces machines ont une durée de vie exceptionnelle grâce à leur structure en acier de forte section et leur cuve en acier inoxydable de première qualité. Un système de courroies trapézoïdales avec poulie de renvoi assure la transmission, et la spirale pétrit la pâte à grande vitesse avec un échauffement minime. La programmation des minuteries est intuitive, le passage en deuxième vitesse automatique, et la capacité de 4 à 60 kg de pâte.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *