Fertilité féminine et alimentation: ce qu’il faut savoir


Accueil > Bébés, enfants et familles

Fertilité féminine et alimentation: ce qu’il faut savoir

Adrien Faure - le 21 novembre 2017 - 0 commentaires

Bananes, fraises, pêches, courgettes, carottes, avoine, pâtes, riz, fromages blancs, huîtres, jaunes d’œuf, etc.: quels sont ces aliments qui favorisent vos chances de devenir parents? On vous dit tout! 

Vous souhaitez maximiser vos chances de tomber enceinte? Vous aimeriez connaître les aliments qui permettent de booster la fertilité féminine? On vous dit tout!

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, notez qu’il n’est pas de formule miracle. Chaque femme est différente. Vous aurez beau respecter à la lettre ce qui va être dit plus bas, il se peut que vous mettiez davantage de temps à concevoir un enfant qu’une autre mère en devenir n’ayant pourtant appliqué aucun des conseils qui vont suivre. La nature ne se laisse pas dicter de règles.

Vous n’êtes toutefois pas contre un petit coup de pouce? C’est parti! 🙂

La vitamine B6 au service de votre fertilité

La vitamine B6 est connue pour augmenter le taux de progestérone, une hormone qui participe à l’amélioration de la fertilité féminine. Il vous est donc logiquement conseillé de recourir à des aliments qui en contiennent. Citons par exemple les céréales complètes, les noix et autres légumes secs.

Fer et appareil reproducteur

Le fer, lui aussi, se trouve être particulièrement indiqué puisqu’il contribue à la bonne santé de l’appareil reproducteur féminin. À vous viandes rouges et œufs (entre autres)!

Non au sucres rapides!

Les sucres rapides, contenus dans les aliments à index glycémique élevé, participent à l’augmentation du taux de sucre dans le sang, une situation à éviter. Allez-y donc doucement sur les sucreries, les sodas, le pain, les biscuits ou encore les chips et privilégiez les fruits rouges, le chocolat noir et les céréales complètes.

L’homme et l’alimentation

Et monsieur, dans tout ça? Est-il libre de manger tout ce qui lui tombe sous la main? Pour garantir la qualité des spermatozoïdes, la gent masculine doit se tenir à l’écart des chips (encore), de la charcuterie et de l’huile de palme, le tout au profit des brocolis, amandes, melons, saumons et autres carottes.

Bon appétit… et bonne chance!







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire