La fosse septique pour le traitement des eaux

Par le 13 novembre 2014

La fosse septique est une solution de prétraitement des eaux usées ou plus précisément des eaux vannes qui fait appel à des bactéries anaérobies. On retrouve encore ce système dans certaines constructions bien qu’il ne soit plus autorisé en France. De façon générale, lorsqu’on évoque la fosse septique, c’est désormais plutôt de la fosse toutes eaux dont il est question. Celle-ci traite aussi bien les eaux vannes que les eaux issues des activités ménagères.


Comment fonctionne la fosse septique ?

Une fosse septique se matérialise sous la forme d’un bac où sont déversées les eaux qui viennent des toilettes. Dans le jargon, on parle aussi d’eaux vannes. Le traitement démarre par une séparation des éléments liquides et des éléments solides par un phénomène de décantation. Les matières organiques qui se trouvent dans les eaux-vannes commencent alors à se décomposer.

Les éléments les plus lourds se décantent au fond de la cuve pour constituer des boues. Les plus légers flottent à la surface et constituent comme une écume.

Processus de traitement d’une fosse septique

Après la séparation, les bactéries anaérobies contenus dans la fosse septique « digèrent » les éléments solides. Pendant ce temps, la ventilation du bac fait en sorte que les gaz néfastes soient éliminés de la fosse. Les eaux nettoyées sont ensuite transférées vers le champ d’épandage. Celles-ci vont être traitées au niveau du sol. Ce champ est habituellement constitué d’un ensemble de drains en plastique disposés dans des tranchées.

Enfin, il existe un traitement ultime qui est prise en charge par les bactéries qui se trouvent dans ces tranchées mais aussi dans le sol. Celles-ci éliminent la matière organique des eaux usées. Grâce à elles, l’azote ammoniacal perd sa toxicité. A noter que tous les éventuels virus et bactéries nocifs sont détruits au niveau du champ d’épandage.

Fosse Septique

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *