François Hollande ne passerait pas le cap des élections présidentielles

Par le 7 septembre 2016

Dans quelques mois, les Français seront invités à rejoindre les urnes afin d’élire un nouveau président de la République. Pour l’instant, les futurs candidats s’affrontent pour les primaires, mais un sondage s’est focalisé sur le sort de François Hollande.

Emmanuel Macron devancerait l'actuel président

Après plusieurs années à la tête de l’État, la note ne semble pas être en adéquation avec l’espérance des citoyens. Ces derniers seraient nombreux à ne pas vouloir François Hollande pour un second mandat, mais se présentera-t-il ? Nous savons déjà que les primaires à gauche s’effectueront avec Emmanuel Macron puisqu’il a donné sa démission. L’ancien ministre a clairement l’intention d’être dans cette course avec son mouvement baptisé En Marche. Il pourrait donc être confronté à l’actuel président, mais les résultats d’un sondage sont assez explicites. En effet, il n’aurait pas la capacité d’être sélectionné pour le second tour.

Les élections présidentielles ne seraient pas en faveur de François Hollande

Dans tous les cas de figure, il n’arriverait pas dans la dernière ligne droite, il aurait seulement 11 points contre Emmanuel Macron par exemple ou encore 15 points s’il était face à Nicolas Sarkozy. Il n’est pas non plus plébiscité pour les prochaines élections présidentielles de 2017. Il serait battu sévèrement, ce qui montre à quel point l’actuel président n’est pas apprécié, cela explique d’ailleurs sa cote de popularité qui ne cesse de diminuer depuis son arrivée au pouvoir. Même Emmanuel Macron, qui se lance en solitaire dans cette course, aurait l’occasion de se positionner devant lui, mais a-t-il une chance face aux candidats du Front National et des Républicains ? La société d’aujourd’hui aurait donc tendance à privilégier l’ancien ministre de l’Économie.

Marine Le Pen remporterait le 2e tour face à Hollande

En ce qui concerne les candidats présents au second tour de l’élection présidentielle de 2017, nous retrouvons Marine Le Pen, qui s’offrirait 29% des suffrages. Elle serait confrontée à Alain Juppé. S’il remportait les primaires à droite, il pourrait décrocher près de 33%. Par contre, s’il était battu par Nicolas Sarkozy, il obtiendrait 27% face à la présidente du Front National. Il faudra donc attendre l’année prochaine pour connaitre l’issue réelle de cette nouvelle élection. Auparavant, nous saurons les candidats qui partiront en campagne pour la présidence de la France. Actuellement, ils tentent de gagner leur place pour la dernière ligne droite, mais les Français seront-ils séduits ?

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *