Pourquoi il peut être intéressant de racheter son crédit hypothécaire

Par Adrien Faure le 31 août 2016
Pourquoi il peut être intéressant de racheter son crédit hypothécaire

Vous avez contracté un prêt hypothécaire il y a des années de cela et jugez son taux astronomique en regard des taux en vigueur aujourd’hui? Et si vous envisagiez le rachat de crédit? Avantages, inconvénients: faisons le point. 


Nous ne vous apprendrons sans doute rien en affirmant que les taux des prêts hypothécaires sont régulièrement soumis à variation. En effet, un prêt contracté il y a 10 ans ne représente pas le même coût que s’il était contracté actuellement, les taux n’étant pas identiques. Mais saviez-vous qu’il vous est possible de racheter ce même prêt hypothécaire au taux du jour?

Explications: Si en 1999 votre prêt hypothécaire était soumis à un taux de, par exemple, 6%, vous avez la possibilité de le racheter à un taux moindre, mettons 3%.

Quels en sont les avantages? Les inconvénients? Analyse.

Pourquoi il faut racheter son crédit hypothécaire

  1. Pour en alléger les mensualités : racheter votre crédit à un taux moindre que celui auquel vous l’avez souscrit en en conservant la durée conduira à alléger vos mensualités.
  2. Pour en diminuer la durée : si payer moins par mois ne vous intéresse pas, il vous est également possible d’en diminuer la durée afin de couler des jours heureux plus tôt que prévu.
  3. Pour la sécurité du taux : si vous avez souscrit un prêt à un taux variable, il peut être intéressant, suivant les situations, de le souscrire à un taux fixe.
  4. Emprunter davantage : en rachetant votre crédit, il vous est également possible de souscrire davantage d’argent pour des travaux ou autres.
  5. Pour faire le point sur vos possibilités : si votre crédit hypothécaire a été souscrit il y a bon nombre d’années, peut-être que les modalités de ce dernier vous ont échappées. Racheter votre crédit, c’est également étudier vos possibilités.

Pourquoi il faut tout de même se méfier…

 Mais attention, racheter son crédit comporte tout de même quelques frais :

  1. L’indemnité de réemploi : vous devrez verser ce que l’on appelle une indemnité de réemploi à l’organisme auprès duquel vous avez souscrit votre prêt initial.
  2. Frais de notaire : un détour par chez le notaire est obligatoire en cas de rachat de prêt hypothécaire, ces frais sont donc à prévoir.

Malgré tout, vous pouvez inclure ces montants dans le nouveau prêt, vous n’êtes donc pas forcé de les sortir de votre poche dans l’immédiat. Notez que plus la durée restante est élevée plus le rachat s’avère intéressant.

Avant de vous lancer dans le rachat de crédit, veillez donc à vous renseigner au préalable et étudier les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *