Comment s’y prendre pour commencer son jardin potager ?

Par le 14 décembre 2016
rangées dans un potager

Comment s’y prendre pour commencer son jardin potager ?

Nombreux sont ceux qui souhaitent profiter d’une alimentation saine en mode DIY. Avec la percée remarquable du bio auprès du grand public, on se plait à s’imaginer à manger ce que l’on cultive. Toutefois, l’aspect financier calme très souvent cet élan éco-responsable. Aujourd’hui, nous vous proposons une solution simple pour profiter de légumes frais pendant toute l’année sans (trop) casser la tirelire. Voici donc quelques conseils pour bien commencer l’aventure potagère, et réussir l’entreprise à tous les coups !


Ce qu’il faut savoir avant de commencer

Que l’on soit à la ville ou à la campagne, rien ne vous empêche de profiter des joies d’un jardin potager à la maison. En effet, il suffira de vous munir de quelques bacs de culture suffisamment profonds pour y disposer une bonne quantité de terre. Mais avant de les remplir, il est essentiel de bien les placer, pour qu’ils profitent d’un ensoleillement maximal. Rome ne s’est pas faite en un jour, votre jardin ne le sera pas non plus ! Il faudra faire preuve de patience pour que votre création verte apporte ses fruits, ou plutôt ses légumes… Dun autre côté, il s’agira de respecter au mieux les périodes de semis et de prendre en considération votre situation géographique. Certaines plantes se développent très bien dans les climats chauds voire secs alors que d’autres préfèreront des températures douces et un moindre ensoleillement. N’hésitez pas à prendre conseil auprès des vendeurs de graines dans les magasins spécialisés ou à écumer les forums de discussion spécialisés.

Les indispensables du jardin potager

Le maître-mot du jardin potager reste la terre riche. Documentez-vous à propos de la Hugelkulture qui permet de créer un sol riche et fertile. Ensuite, il est important de mettre en place une rotation des cultures, qui permettra à la terre de ne pas s’appauvrir. Il faudra laisser la terre se reposer, sans quoi ses nutriments ne permettront pas une bonne culture. Également, bien connaitre les températures (de l’air comme de la terre) sera un point essentiel à la réussite de votre potager. Pour cela, les plus chanceux pourront installer leur potager dans une véranda Vérancial qui vous permettra de contrôler la température ambiante, ou prévoir les éventuelles variations de température en suivant les prédictions météorologique. Encore une fois, la patience est le meilleur outil du jardinier. Il ne faut donc pas désespérer en cas de premières récoltes mitigées.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *