La vie au cœur d’un Ehpad

Par le 13 juin 2018

Partir vivre dans une maison de retraite est une décision par toujours facile à prendre pour les personnes qui doivent y être admises. Plusieurs raisons peuvent amener ces personnes à prendre difficilement la décision. Outre le fait de ne pas abandonner sa résidence. L’un des soucis qu’elles peuvent rencontrer est l’appréhension sur ce que sera leur vie au sein de ces établissements.

La vie en maison de retraite, comment ça se passe ?

Les établissements d’accueil pour personnes âgées sont des infrastructures. Qui sont spécialement conçues pour offrir à ses résidents des conditions de vie tout en confort et sécurisées. Autrement dit, un Ehpad est un établissement qui dispose des ressources; des équipements et des infrastructures adaptés aux besoins et à la situation des personnes âgées. Alors à quoi peuvent s’attendre les personnes admises dans ces établissements ?

Dans un premier temps, devenir résident d’un Ehpad c’est pouvoir évoluer dans un lieu de vie qui convient au besoin de chaque résident. En effet, afin de garantir leur bien-être et leur sérénité, un Ehpad propose à ses résidents la possibilité de vivre dans un studio ou dans une chambre dotée d’un cabinet de toilette. Ils peuvent également y apporter les objets importants pour eux comme des souvenirs personnels. Les personnes qui y sont admises ont aussi la possibilité d’y emmener des meubles et autres objets de décorations afin de les aider à ne pas perdre leur repère.

L’un des engagements des établissements

L’un des engagements des établissements d’accueil pour personnes âgées est celui de disposer d’une équipe médicale. Cette dernière doit être apte à procéder à une intervention en cas de besoin. Ce point est particulièrement important. Du fait que la grande majorité des résidents sont de grands dépendants. Comme celles qui sont atteintes la maladie d’Alzheimer par exemple; ou encore de personnes atteintes de dégénérescence chronique comme la maladie de Parkinson ou apparentée.

Vivre dans une maison de retraite à Balaruc ou dans une autre ville en France, contrairement à ce que beaucoup craignent, c’est évoluer dans un cadre convivial où le respect de la personne humaine est un point d’ordre. Quel que soit l’état physique de la personne admise, le personnel se doit de s’adresser directement à elle. Tout au long de sa journée, les résidents doivent avoir la possibilité de gérer leur rythme de vie – mis à part les personnes fortement dépendantes – autrement dit, elles devront pouvoir décider de l’heure à laquelle elles souhaitent manger, prendre leur douche ou encore se réveiller ou aller se coucher.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *