Les abus sexuels d’enfants

Par Nico Durand le 14 novembre 2018
Enfant triste

Tous les États ont une loi qui nous oblige à signaler les cas de soupçon raisonnable de maltraitance sexuelle d’enfants. Pourtant, les abus sexuels d’enfants sont sous-déclarés par les enfants et les adultes, y compris les  enseignants.

Il y a plusieurs raisons à cela

Les enfants ont souvent  peur ou honte de le dire. Les adultes peuvent ne pas connaître tous les signes de maltraitance, peuvent manquer de connaissances sur les rapports, ou s’inquiéter de faire des rapports inexacts. Le partage d’informations sur les abus sexuels commis sur des enfants, y compris sur la manière de les reconnaître et sur la manière de réagir et de les signaler, est un moyen important d’assurer la sécurité des enfants. Aidez les autres à identifier les abus et à réagir de manière positive en leur enseignant et en leur expliquant quelques conseils pour réagir.

Les conseils pratiques pour les adultes

Reconnaître :

Recherchez et écoutez les indices indiquant que quelque chose ne va pas, par exemple difficulté à s’asseoir ou à marcher, peur d’être touché ou peur d’être seul avec une personne en particulier. Beaucoup de choses se passent que les adultes ne voient pas, alors parlez à des professionnels de ce qu’ils ont remarqué.

Répondez :

Écoutez calmement et répétez ce qu’un enfant vous dit lorsqu’il signale un abus, dites que vous le croyez et ce n’est pas de sa faute. Posez des questions pour recueillir plus d’informations.

Signaler : Signaler un abus ou une négligence envers un enfant. Chaque école devrait avoir des procédures. Obtenez de l’aide professionnelle. Communiquez avec votre organisme local d’agression sexuelle comme le Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agressions qui est dirigé par le professeur Sophie Gromb.

Les conseils pour la sécurité  pour les enfants

Reconnaître : Apprenez aux enfants à reconnaître ce qui est sûr et ce qui ne l’est pas. Parlez de situations qui enfreignent ces règles. Pratiquez en donnant des scénarios et en demandant ensuite si une règle de sécurité est enfreinte dans chacune de ces situations.

Rapport : Apprenez aux enfants à signaler les situations dangereuses à un adulte de confiance dès que possible. Il y a beaucoup de choses que les adultes ne voient pas, encouragez donc les enfants à toujours dire à quelqu’un si une personne ou une situation enfreint une règle de sécurité.

Refuser : Pratiquez, pratiquez, pratiquez en disant « non » à tout contact non désiré ou situation qui rend les enfants mal. Parler sur les différentes manières de refuser avec assurance, telles que « Je ne veux pas », « Cela enfreint une règle de sécurité » ou « Arrêtez-le maintenant ».

Les délinquants peuvent continuer à abuser sexuellement s’ils ne le signalent pas, mais en enseignant et en utilisant les différents conseils, vous pouvez contribuer à faire cesser les abus sexuels commis sur des enfants en faisant la différence pour un ou plusieurs enfants. N’hésitez pas à contacter les professionnels pour toutes informations. Un petit geste peut aider votre enfant ou un autre.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *