Les avantages du soin à l’acide hyaluronique

Par Charlotte Peron le 16 juillet 2018
Formule de l'acide Hyaluronique

Il y a plus de 70 ans que l’acide hyaluronique a été isolé par deux biochimistes allemands connu sous le nom de Karl Meyer et John Palmer dans le département ophtalmologique à New York,  en 1934. C’est est une molécule qui appartient à la famille des glycosaminoglycanes. Cette substance a de nombreux bienfaits et lutte contre le vieillissement cutané. A ce titre, elle est utilisée au sein de nombreux produits cosmétiques comme notamment les nettoyants, les démaquillants ou encore dans les hydratants. Toutefois l’acide hyaluronique peut se retrouver sous la forme de complément alimentaire ou encore en tant qu’injection administrée de manière ponctuelle.

Origine de l’acide hyaluronique

En effet, l’acide hyaluronique qui est connu sous le nom de A.H est présent naturellement dans les cellules du corps, donc il est présent chez tous les êtres humains. C’est un composant essentiel du derme mais qui est en plus petite quantité au niveau de l’épiderme. Il a été découvert à partir d’humeur vitrée et a un fort taux d’acide uronique. Sa structure a été déterminée dans les années 30, et elle est composée d’acide-D-glucuronique et de D-N-acétylglucosamine, et liée par des systèmes complexes appelées des liaisons glycosidiques.

Les avantages de l’acide hyaluronique sur l’organisme

Face aux agressions de l’extérieur, le rôle de cet acide est de préserver et d’hydrater très longtemps la peau de l’organisme humain car elle peut être sujette à une sécheresse cutanée. En effet, de part ses propriétés élastiques et sa composition élevée en eau, cette molécule a la capacité de combler les espaces entre les différentes cellules et la peau, permettant de régénérer la peau avec un aspect brillant. Dans le cas de l’hydratation, les cellules restent élastiques et turgescentes grâce au pouvoir d’immobilisation de l’A.H.

Plus les années passe et plus la quantité de cette substance diminue de manière progressive dans le temps. La diminution de la quantité de l’acide hyaluronique a tendance à être perceptible par l’apparition de ridules et de rides au niveau de la peau. Dans le but de combler ces phénomènes, l’utilisation de produits riche en acide permet le comblement des rides et contribue au rajeunissement du visage. Ainsi, l’acide fait face à la déshydratation de la peau, lutte contre les teints ternes ou encore fait face à une perte de vitalité. l’A.H joue donc un rôle important dans le renouvellement du processus cellulaire lors du vieillissement.

L’A.H peut être combiné au collagène afin de restructurer les cellules présentes au niveau de la peau. L’acide hyaluronique, vers Lyon, a un effet antioxydant sur les cellules du derme et permet d’éliminer les radicaux libres. L’AH permet donc de protéger contre les rayons de type UV étant donné qu’ils peuvent être très nocifs pour la peau.  Le matériel génétique est donc conservé sous forme d’ADN qui n’est donc pas sujet à des mutations ou bien encore à des dégénérescences possibles.

L’acide hyaluronique contribue à la cicatrisation de la peau. Également, cet acide peut avoir un rôle d’absorbant concernant les chocs. Il a aussi la capacité d’augmenter la viscosité du liquide synovial, ce qui contribue à obtenir un cartilage très élastique dans le but de préserver les articulations. Plusieurs chirurgiens utilisent ce produit c’est le cas du cabinet Damien Vanderstegen. Pour plus d’informations, rendez-vous sur  https://www.damienvanderstegen.com/comblements-des-rides.html.

Enfin les cernes creux peuvent être traitées et comblées par des injections à l’acide hyaluronique qui est fluide et faiblement réticulé.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *