Les différents types d’assurance crédit

Par Arnaud Narivelo le 12 avril 2019

L’assurance crédit est un type de mutuelle qui rembourse le solde de votre carte de crédit ou de votre prêt si vous êtes incapable d’effectuer des paiements, en cas de décès, d’invalidité, de chômage ou, dans certains cas, en cas de perte ou de destruction de biens. Pour les entreprises, une assurance crédit offre une protection contre les clients qui ne paient pas.

Plutôt vendue par des agents d’assurance, comme pour l’assurance vie et l’assurance automobile, l’assurance crédit est un service supplémentaire offert par votre émetteur de carte de crédit ou votre prêteur, que ce soit au moment où vous faites la demande ou plus tard dans la vie du prêt.

Les primes d’assurance crédit varient en fonction du montant de la prestation. En règle générale, plus la dette est élevée, plus votre prime d’assurance sera élevée. La prime d’assurance est souvent ajoutée à votre facture mensuelle jusqu’à ce que vous utilisiez l’assurance ou annuliez la prestation. Dans les autres cas, l’assurance-crédit est facturée en une somme forfaitaire et incluse dans le coût total du prêt. Si vous devez faire une réclamation, les prestations d’assurance sont versées directement au prêteur, pas à vous.

Voici les principaux types d’assurance crédit

Il existe cinq types d’assurance crédit, dont quatre sont destinés aux produits de crédit à la consommation. Le cinquième type est destiné aux entreprises.

  • L’assurance vie crédit
  • L’assurance invalidité de crédit
  • L’assurance chômage de crédit
  • L’assurance des biens de crédit
  • L’assurance-crédit commerciale

Elle couvre le solde de votre carte de crédit en cas de décès. Ainsi, vos proches n’auront pas à payer le solde de leur carte de crédit de votre succession ou, pire encore, de leur propre poche. Celle-ci verse votre paiement minimum directement à l’émetteur de votre carte de crédit si vous devenez invalide. Vous devrez peut-être être invalide pendant un certain temps avant que l’assurance ne soit payée. Il se peut qu’il y ait une période d’attente avant que la prestation ne débute. Vous ne pouvez donc pas ajouter la police d’assurance et faire une réclamation le jour même. Elle verse votre paiement minimum si vous perdez votre emploi sans que ce soit de votre faute. Si vous quittez, par exemple, la prestation d’assurance n’entre pas en jeu. Dans certains cas, vous devrez peut-être rester au chômage pendant un certain temps avant que l’assurance ne verse votre versement minimum. Elle protège tous les biens personnels que vous avez utilisés pour garantir un prêt si ces biens sont détruits ou perdus lors d’un vol, d’un accident ou d’une catastrophe naturelle. C’ est un type d’assurance qui protège les entreprises qui vendent des biens et des services à crédit. Il protège contre le risque des clients qui ne paient pas à cause de l’insolvabilité et de quelques autres événements. La plupart des consommateurs n’auront pas besoin de ce type d’assurance.

Les alternatives à l’assurance crédit ? Il faut savoir qu’il n’y en a pas beaucoup. Seules quelques banques proposent des garanties en termes de prêt. Mais là encore, un grand nombre de conditions qui peuvent être rédhibitoire peut nuire à l’intérêt d’une telle alternative.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *