Les différents types de compléments capillaires

Par le 11 avril 2018

Contre la calvitie, l’une des solutions les plus efficaces est le complément capillaire. Utilisé comme une prothèse capillaire, il est recommandé pour ceux qui ne souhaitent pas pour l’instant réaliser une greffe de cheveux. Il existe plusieurs types de compléments capillaires. Découvrez-les.

Les bases laces

Les bases laces sont également connues sous le nom de « tulles » ou « fines dentelles ». C’est l’un des plus vieux types de compléments capillaires. Ce type de complément capillaire est surtout conseillé aux personnes qui ont des bordures frontales. En effet, si vous souhaitez avoir des cheveux en l’air ou une implantation vers l’arrière, ce modèle va absolument vous convenir. Les bases en lace sont très appréciées pour leur discrétion. Elles sont également parfaites pour les personnes qui souhaitent laisser certaines parties du crâne aérées. Mais, il faut dire que depuis quelques années, les bases laces ont perdu leur place au profit de techniques beaucoup plus modernes. Peu de personnes les utilisent généralement de nos jours.

En outre, elles n’ont pas que des avantages. Elles ont aussi des inconvénients. Par exemple, avec une base en lace, il n’est pas possible de réaliser la méthode d’injection des cheveux. Lorsqu’on opte pour une base lace, il faut absolument éviter d’utiliser des peignes fins et pointus au risque de déchirer la base.

Les bases en polyuréthane

La base en polyuréthane est un type de complément capillaire qui a vu le jour récemment. Avec l’utilisation de résines ou de colles, il permet de bonnes fixations. De plus, cette base est appréciée pour sa longue durée de vie. Avec une base en polyuréthane, il est possible de réaliser la méthode d’injection des cheveux. Elle est utilisée dans la grande majorité des instituts capillaires. Cependant, le principal souci avec la base polyuréthane est qu’elle n’assure pas la même indétectabilité que la lace pour la bordure frontale. Les sportifs n’aiment pas également l’utiliser parce qu’ils trouvent qu’elles n’offrent pas une bonne aération du cuir chevelu.

Les bases mixtes

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec la base lace ou la base polyuréthane, il faut savoir qu’il existe une 3e solution. La base mixte. Il s’agit de bases comprenant à la fois du polyuréthane et de la lace. On a par exemple, l’U-Lace. Son contour en U est en polyuréthane tandis que le reste est en lace. Il faut dire que ce complément capillaire présente l’avantage d’assurer une bonne aération d’une partie du cuir chevelu.

En définitive, pour masquer une chute de cheveux abondante, vous pouvez opter pour un complément capillaire. Mais entre la base en lace, la base en polyuréthane et la base mixte, il est parfois très difficile de faire son choix. Vous pouvez vous renseigner dans les instituts capillaires afin de bénéficier de leurs conseils. Mais, il faut savoir que la base polyuréthane est celle qui a la présence de nombreux utilisateurs de nos jours, au vu de ses avantages. La base mixte composée de lace et de polyuréthane gagne également du terrain.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *