Les matériaux disponibles pour faire une impression 3d

Par Bernard Billot-Lefebvre le 6 octobre 2020
matériaux impression 3D

Depuis ses débuts timides au 20e siècle, l’impression 3D a gagné en popularité et s’impose aujourd’hui comme une technique de fabrication à part entière. Les procédés de construction se sont affinés avec le temps et ont su faire corps avec les différentes évolutions technologiques. De la stéréolithographie, on est passé à la fabrication additive qui permet de réduire les coûts et de raccourcir les délais de fabrication. Pour faire une impression 3D, il faut nécessairement des matériaux pour donner vie aux objets. Quels sont ceux qui sont disponibles sur le marché ?

Avec quels matériaux faire une impression 3D ?

L’apparition de l’impression 3D a posé de nouvelles bases dans l’approche qu’on peut avoir de la conception et de la fabrication d’objets de toutes sortes. Loin d’être un simple gadget, l’imprimante 3D est un véritable outil utilisé dans de nombreux domaines comme la santé, la restauration, l’automobile, l’industrie ou le divertissement. De la conception de prototypes à la construction de structures tridimensionnelles fonctionnelles, les applications sont diverses. En fonction de la nature de l’objet et de sa finalité, il est possible de réaliser une impression 3D en plastique, en métal, en céramique, ou en résine.

L’offre de l’impression 3D se veut plus accessible, notamment avec la possibilité qui est donnée aux particuliers et aux professionnels de faire une impression 3D en ligne sur des sites tels que 3dhubs.com. En plus de l’impression 3D, plusieurs autres services sont proposés sur la plateforme, notamment la production de pièces de tôlerie, le moulage par injection et l’usinage CNC.

faire impression 3D

Les plastiques : les matériaux dominants en impression 3D

Si les plastiques sont généralement cités quand l’impression 3D est évoqué, c’est parce que ce sont les matériaux précurseurs de cette technologie. La technique d’impression 3D qui fait le plus souvent appel aux plastiques est l’impression par dépôt de matière fondue (FDM). Les matériaux les plus couramment utilisés sont entre autres l’ABS et le PLA très prisés pour leur malléabilité. La technique employée pour faire une impression 3D détermine le choix des matériaux. Ainsi, en passant au procédé de frittage laser, le choix est souvent porté sur les métaux, la poudre de polyamide, ou la poudre d’alumide.

L’impression 3D : un choix varié de matériaux

Outre les plastiques, différents autres matériaux sont à découvrir avec en tête, les métaux dont l’utilité se révèle dans des domaines tels que l’industrie et l’aérospatial. Avec le recours à la fabrication additive, la conception de structures complexes a été largement facilitée. Il devient ainsi plus aisé de fabriquer des objets se déclinant sous différentes formes en inox, en titane, en fer, en aluminium ou en or.

La matière première se présente généralement sous forme de poudre. Le frittage laser de métal ou DMLS fait partie des techniques utilisées pour l’impression 3D en métal. Il présente des similitudes avec le frittage sélectif par laser et n’exige le recours à aucun outillage. Au vu de ses propriétés, la céramique s’invite comme un matériau de choix en impression 3D et trouve des applications dans le domaine médical et alimentaire. Pour faire une impression 3D en céramique, les procédés communément employés sont le SLA (Stéréolithographie) et le FDM.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *