L’importance de l’isolation des combles

Par Rodolphe Bertranne le 5 juillet 2016

Avec le taux, en hausse, de déperdition énergique, isoler ses combles devient une priorité pour tous. En effet, l’isolation de comble permet de faire une économie considérable en énergie. Cette pratique est tellement importante que l’Etat a même mis en place des aides financières pour aider les propriétaires à isoler correctement leur maison. Mais quels sont les réels avantages d’une bonne isolation et comment isoler des combles ?

Les effets de l’isolation des combles

Le premier avantage à isoler ses combles est qu’il sera possible de les aménager. Bien des logements souhaitent aménager leurs combles, mais ce n’est pas toujours évident lorsque l’isolation, donc la protection, de ces derniers est obsolète. Il existe toutefois des propriétaires qui préfèrent laisser leurs combles tels qu’ils sont, même bien isolés, donc perdus.

L’isolation thermique et acoustique des combles est également un moyen de faire une économie en termes d’énergie. Selon Ademe, 30 % des déperditions en énergie d’un foyer se fait par les combles. Il est, de ce fait, primordial de bien isoler ces derniers. Sachant cela, bien de personnes s’interrogent sur la manière de bien isoler des combles malgré les différentes sensibilisations faites dans chaque commune. Outre l’isolation thermique, l’isolation acoustique commence à prendre de l’ampleur afin d’assurer une discrétion à chaque foyer.

Les méthodes d’isolation actuelles

Avec l’importance d’une bonne isolation, les professionnels de l’habitat se sont penchés sur les manières de le faire efficacement. Suite à leurs interrogations, plusieurs solutions ont vu le jour : les isolants minéraux, les isolants naturels, les isolants synthétiques et les isolants nouvelles générations telles que les peintures isolantes ou les briques monomurs.

Avec ces différents types d’isolants, l’isolation thermique et acoustique des combles se fait de manière optimale. Ces travaux peuvent être, depuis quelques années, et avec la montée en puissance du crédit d’impôt, subventionnés, en partie, par l’Etat. Le crédit d’impôt s’élève à 30 % selon le ménage. Il sera plus bas pour des personnes seules, tandis qu’il sera plus élevé pour un couple marié ou pacsé. Cela dépend, bien entendu, du revenu du foyer. A noter qu’il y a des critères d’éligibilité en ce qui concerne le crédit d’impôt. Pour les connaitre, se renseigner auprès des professionnels en la matière.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *