Maison à vendre : comment négocier le prix ?

Par Camille Lafranger le 20 août 2018

Vous voulez acheter une maison ? Pour bien négocier le prix de vente d’une maison, il est impératif de définir votre budget au préalable et de maitriser certains aspects liés à la négociation. Voici quelques conseils qui vous indiquent comment négocier le prix vente d’une maison.

Evaluer son budget et se renseigner sur l’état du marché

Avant l’entame des négociations pour le prix de vente d’une maison, vous devez d'abord connaître mais surtout définir votre budget. Pour cela, il faudra déterminer votre capacité de financement qui se calcule en fonction de votre apport personnel, votre situation professionnelle, votre pouvoir d’achat, la durée de remboursement ainsi que d’autres critères. Vous pouvez effectuer une simulation en ligne pour le calcul. Cependant, il est préconisé de faire un bilan avec un professionnel du crédit (un banquier ou un courtier) pour avoir une estimation réelle de votre capacité d'investissement.

Le budget devra également prendre en charge des frais annexes tels que les frais de notaire soit 7 à 8 % du prix de vente, les dépenses liées au déménagement et un budget rénovation dans le cas d'un achat dans l'immobilier ancien. N’omettez pas les frais d’agence dans le cas où ils sont à la charge de l’acheteur. L’ensemble de ces paramètres pris en compte vous permet de définir votre budget réel.

Il faudra ensuite se renseigner sur l’état du marché actuel. Le prix au m² est le critère principal qui vous permet d’effectuer une comparaison du prix de vente avec les offres disponibles sur le marché. Les agences immobilières de la zone sont mieux placées pour vous orienter sur les questions liées à l’estimation de la valeur d’un bien. Pour l’achat de votre maison à Brive par exemple, vous pouvez vous rapprocher d’un agent immobilier implanté à Brive pour avoir une appréciation à juste prix du bien. Vous pouvez ensuite vous baser sur certains critères tels que l’ancienneté, l’état, les équipements, l’emplacement, les caractéristiques et le délai de vente pour avoir un aperçu de la valeur pour la négociation. Le délai de vente est un paramètre qui peut être très indicatif. S’il est trop long (plus d’une semaine), ceci indique généralement que le bien est surestimé ; ce qui constitue pour vous un pouvoir de négociation.

Evoquer les travaux

S’il s’agit d’une maison ancienne, l’idéal pour négocier est de se baser sur les travaux à réaliser. L’achat d’un bien immobilier ancien nécessite généralement des travaux pour rendre l’habitation plus esthétique et pour augmenter les performances thermiques. De ce fait, vous devez étudier minutieusement le DDT (dossier de diagnostics techniques) lors de la visite pour évaluer les travaux de rénovation à effectuer. Pour cela, demandez l’établissement d’un devis en fonction des conclusions apportées par les experts sur le DDT. Une fois le coût de la rénovation estimé, mettez-le en avant lors des négociations. C’est un moyen pratique utilisé par les acheteurs pour faire baisser le prix de vente d’un bien.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *