La moisissure dans Sophie la girafe, est-ce un agent pathogène ?

Par le 21 décembre 2017

Plusieurs générations ont connu Sophie la girafe. Elle est très appréciée pour être mâchouillée afin de soulager la douleur des dents qui poussent. Ce jouet a été mis sur le marché depuis l’année 1961. En février 2017, cette fameuse girafe est sujette aux moisissures et la situation a fait une sacrée polémique sur les réseaux sociaux. Une maman a senti une odeur bizarre et a décidé de couper l’accessoire en deux pour voir ce qu’il y avait à l’intérieur. Par surprise, elle remarque un tapis de moisissures et a envoyé tout de suite une alerte sur internet avec des photos à l’appui.

Sophie la girafe, les risques sont limités

Un professeur en pédiatrie d’un centre médical de New York précise une nuance sur les risques qui peuvent subvenir pour les enfants exposés à ces micro-organismes. Les enfants en parfaite santé ne sont pas du tout menacés par la présence de moisissures. Mais les bébés qui souffrent d’une défaillance du système immunitaire ou ceux allergiques à ces germes sont les plus affectés. Toutefois, les conséquences ne sont pas énormes : elles se résument à une toux ou une démangeaison.
Effectivement, les moisissures qui se trouvent sur les jouet d’avant comme Sophie la girafe sont des substances communes souvent trouvées dans des endroits humides tels que la cuisine ou la salle d’eau. Ce n’est donc pas un agent pathogène. Néanmoins, dans le cas où l’enfant tombe malade en contact avec un jouet moisi, il est recommandé de consulter immédiatement un pédiatre.

Recommandation et mode d’utilisation

Afin de limiter les risques comme celui-ci, il est conseillé de surveiller les enfants et de les interdire à emmener leur jouet dans le bain. Ce cas évite également de faire un scandale partout en postant des rumeurs mal fondées.
Déconseillez les enfants à immerger leurs accessoires dans l’eau. Par ailleurs, Vulli, le fabricant français a répondu à la polémique en insistant sur le fait que le jouet est livré avec une notice et celle-ci contient des informations importantes que tout parent doit respecter. Il rappelle et souligne que sur l’emballage et dans la notice d’utilisation, une prescription met en évidence que Sophie la girafe doit être nettoyée avec un chiffon humide. Vulli précise également que l’objet ne doit pas être joué durant le bain pour que l’eau ne puisse pas entrer par le trou. Si la recommandation avait été respectée, cette situation aurait été évitée.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *