Mutuelle santé senior, les réformes à connaître en 2018

Par Sabrina Joly le 13 juin 2018

Depuis l’époque de Marisol Touraine, les réformes sur les complémentaires santés continuent cette année encore avec Agnès Buzyn. Ces réformes ciblent principalement la couverture médicale des seniors. A vue d’œil ces derniers découvrent les prix des mutuelles augmentés une fois qu’ils partent à la retraite. L’objectif étant de ralentir ou même freiner cette augmentation successive de cotisations. C’est pour cette raison que les différentes ministres de santé ont adopté ces réformes.

Une réforme pour le bonheur des retraités ?

L’année dernière, les salariés retraités ont pu bénéficier de la mutuelle santé d’entreprise et cela grâce au système de portabilité. La réforme a prévu qu’il n’y aura aucune limitation de durée. En cas d’augmentation des cotisations, cela est fixée à 50%. Toutefois,  les seniors qui disposent d’une assurance santé complémentaire individuelle risquent de trouver leur cotisation à la hausse à partir de 2018. Cela s’explique par la généralisation de la mutuelle entreprise qui est devenue obligatoire ; la hausse des prix de certain soins médicaux ainsi que l’augmentation du nombre de retraités ainsi que leurs frais de santé.

C’est pour cette raison que pour l’année 2018, le ministère de la santé publique a pris des mesures visant à reformer le milieu de la santé. Pour l’assurance santé senior, cette reforme touche 3 points bien distincts :

L’augmentation des tarifs de consultations

Il faut noter 2 euros supplémentaires du prix d’une visite médicale à 25 euros chez les médecins généralistes. De ce fait, les consultations jugées « complexes » sont devenus plus coûteuses. C’est pourquoi, il est intéressant pour l’assuré de se rendre directement chez un praticien conventionné tout en choisissant une mutuelle adaptée qui sera capable de couvrir les restes à charge.

L’augmentation du forfait journalier hospitalier

Le ministre de la santé a annoncé que compte tenu du forfait journalier hospitalier de 20 euros, soit une augmentation de 2 euros par rapport à l’année précédente, l’assuré est tenu à prévoir une formule santé pour l’hospitalisation afin de couvrir le forfait journalier aux frais réels.

La suppression du RSI

Le régime santé des indépendants va disparaitre d’ici 2020 ; tous ceux qui y sont affilés vont progressivement changer pour la sécurité sociale. Dans les mois qui vont suivre, le système de santé et de couverture médical feront l’objet d’un débat mais aussi d’autres mesures. Le but étant de préserver les ressources financières de la Sécurité Sociale mais aussi de minimiser les déficits qu’elle aurait enregistrés au cours de ces dernières années.

Voilà quelques points à connaître concernant la réforme sur la mutuelle santé complémentaire senior. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle ou d’un courtier en assurance pour vous aider à trouver la bonne option afin de profiter pleinement de votre départ à la retraite.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *