Pourquoi un avocat du travail ?

Par Rodolphe Bertranne le 24 décembre 2014

Un avocat spécialisé avant tout

Un projet de loi du ministre de l’économie contre les professions réglementées a provoqué la colère des professions juridiques qui se sont manifestées dans les rues. Certains considèrent ce projet comme une mesure dangereuse dans la mesure où, disent-ils, elle confond tous les métiers et elle est porteuse de graves conflits d’intérêts.


De nos jours, qu’il s’agisse du domaine personnel et familial ou du domaine professionnel, de plus en plus de gens sont confrontés au secteur de la justice. Souvent généraliste, devant la complexité du droit contemporain, un avocat s’oriente parfois dans une spécialité. Le droit du travail est à lui seul un domaine suffisamment vaste et complexe pour qu’un avocat s’y adonne à temps plein.

Le droit du travail

Le rôle d’un avocat est double, il se situe aussi bien avant une démarche liée à la justice que pendant. Avant, car un avocat peut prodiguer des conseils judicieux qui peuvent parfois dénouer une situation qui semble inextricable. Connaissant parfaitement les lois, décrets, textes ou circulaires, un avocat peut aider à comprendre ou à rédiger un contrat de travail. Pour le chef d’entreprise, l’avocat est là pour faciliter la rédaction d’un contrat avec toutes les finesses que cela implique.

Pour le salarié, il n’est pas toujours facile de décoder le jargon officiel et une compétence dans ce domaine est souvent utile. Lorsque des tensions se manifestent sur un lieu de travail, l’avocat peut régler des questions de harcèlement ou encore des questions liées à des licenciements. Visitez le site de www.avocat-kiman.fr, vous verrez que l’avocat est indispensable au moment d’une rupture contractuelle.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *