Préparez votre propre e-liquide avec des produits de vos choix !

Par Yasmine Lacroix le 19 janvier 2018

Partant de l’idée d’une cigarette classique, l’e-cigarette est une cigarette électronique appelée aussi vapoteuse qui dégage une fumée artificielle quand elle est inhalée et qui a été fabriquée dans le but de réduire la pollution de l’air ainsi que le tabagisme. C’est un produit qui est réservé uniquement aux adultes et qui est fortement déconseillé : aux personnes allergiques à la nicotine, aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes assujetties aux risques cardiovasculaires ou d’hypertension ou encore à des faiblesses respiratoires.

Spécificités de la cigarette électronique

Une cigarette électronique est composée d’une batterie, d’un atomiseur, d’une résistance et d’un liquide contenant ou non de la nicotine. Même si elle constitue une révolution sanitaire servant à la désintoxication, ce n’est pas un dispositif médical et n’est donc pas conçu pour les malades. Par ailleurs, leur liquide,appelé aussi « e-liquide », contient généralement du propylène glycol et de la glycérine végétale qui sont mélangés avec de l’eau, de l’arôme et de la nicotine. Notons qu’il existe différentes saveurs d’arômes, dont : les saveurs tabacs, les saveurs gourmandes, les saveurs fruitées et les saveurs mentholées. Par conséquent, la cigarette électroniqueneproduit pas l’odeur d’un tabac brûlé et ne contientqu’une faible quantité de particules cancérigènes ou toxiques.

Compositions du « e-liquide »

Considéré comme le carburant de la cigarette électronique, l’e-liquide constitue principalement la raison pour laquelle les fumeurs s’attachent à ce genre de cigarette. Justement, pour fabriquer le liquide d’une cigarette électronique, on doit avoir les éléments suivants : les bases et les boosters de nicotine, les arômes, les accessoires et les additifs. Notons qu’il est possible de concevoir nous-même son e-liquide pour pouvoir le personnaliser selon nos choix et selon nos besoins. D’où la notion de base DIY ou Do It Yourself qui permet à chacun de doser les arômes et d’avoir sa propre base et son propre taux de nicotine. Le goût va dépendre ensuite de la marque des constituants du liquide dont voici quelques exemples plus courants : Airmust Halo, les Dieux de l’Olympe, Revolute, Solana, T-Juice, Vampire Vape et Vap& Go DIY.Et pour aller encore plus loin, il existe des arômes concentrés qui sont destinés à la même utilisation mais qui,en tant que produits naturels et artificiels plus concentrés, se mélangent uniquement avec la base et avec le booster de nicotine.

 

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *