Le pub de Carqueiranne présente l’incontournable rosé

Par le 15 octobre 2018
L'incontournable rosé par le Pub de Carqueiranne

Particulièrement apprécié en apéritif lors de l’été, le vin rosé connaît en France comme à l’étranger un succès faramineux. En effet, sa consommation a par exemple augmenté de 20% depuis 2002. De plus, ce phénomène de consommation tend à se démocratiser tout au long de l’année. En d’autres termes, ce vin n’est plus seulement bu au cours de l’été mais à d’autres occasions en chaque saison. Une boisson fruitée qui séduit particulièrement les jeunes générations appréciant davantage les alcools aromatiques.

Une production et une consommation internationales

A ce jour, la majeure partie du vin rosé consommé en France comme à l’étranger est produite dans l’Hexagone, plus précisément dans la région provençale (où se trouve d’ailleurs le Pub de Carqueiranne, dans le département du Var). Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que notre pays est également le plus gros consommateur de vin rosé (presque un tiers de la consommation totale avec environ 16 litres/habitant/an. L’Uruguay (qui produit d’ailleurs beaucoup de rosé également) est un grand consommateur aussi, suivi des Etats-Unis.

Le rosé longtemps laissé au placard

Si le rosé connaît un désormais un succès mondial, cette réussite n’a pas toujours été au rendez-vous. Longtemps relégué au rang de vin secondaire et indigne de l’œnologie, le rosé n’a ainsi pas été autant prisé qu’aujourd’hui, précise l’équipe du Pub de Carqueiranne.
Par exemple, au XIXème siècle, les vins rouges sont les plus appréciés, au détriment des vins clairs comme le rosé. Rappelons également qu’il aura fallu attendre le début du XXIème siècle pour que le rosé rencontre un réel succès et une consommation croissante au fil des années.

Particularités du vin rosé

Il faut en premier lieu rappeler que, contrairement aux idées reçues, le vin rosé n’est officiellement pas le mélange du vin blanc avec le vin rouge, bien que 10% de la production de rosé soit issu de ce mélange. De plus, il n’existe en réalité par un seul type de vin rosé mais trois grandes familles :

Le rosé de macération s’obtient suite à la vendange de raisins noirs. Ceux-ci sont alors mis en cuve durant 24h avant le processus de macération qui permet notamment de libérer peau, pépins et jus de raisin. C’est durant cette courte période de cuvaison que le vin prendra sa fameuse couleur rosée. S’en suit alors la séparation de la partie solide et du jus. Ce dernier est fermenté à température basse afin que ses arômes soient conservés au maximum.

Le rosé de pressurage : comme son nom l’indique, l’on presse les grappes directement suite à la vendange. Le jus récolté est alors mis en cuve pour la fermentation. Ce rosé se caractérise par une couleur plus claire que celui de macération.

Enfin, le rosée de saignée reprend le même procédé que celui de macération. Cependant, il est initialement préparé comme pour obtenir du vin rouge. L’on récupère le contenu de la cuve de vin rosé pour la vinifier à part. Le jus restant de la vendange permet la production de vin rouge.

Vin rosé : avec quoi l’accompagner ? Quelques conseils par le Pub de Carqueiranne

Si le vin rosé peut être consommé hors repas (ex : apéritif ou début de soirée), il peut également accompagner à merveille certains plats. Par exemple, les rosés les plus secs sont généralement servis avec des produits de la mer et iodés comme le poisson, les fruits de mer (moules-frites du Pub de Carqueiranne notamment). Les vins rosés accompagnent également très bien la cuisine exotique et les plats épicés en général comme le couscous, l’aïoli ou même des spécialités asiatiques particulièrement relevées. Toutefois, pour accompagner ces plats-là, il est davantage conseillé d’opter pour un rosé plus léger.

A l’inverse, les rosés au goût plus fort se marient bien avec des plats en sauce ou des spécialités culinaires du sud (ex : pizzas, lasagnes, ratatouille…). Enfin, en période estivale, le vin rosé est le roi du barbecue : rien de tel que sa fraîcheur et son arôme avec des grillades (viande ou poisson) !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *