Comment sont recyclées les batteries de nos véhicules ?

Par Arnaud Narivelo le 20 décembre 2017

Depuis quelques années maintenant, les Français ont pris conscience du problème des batteries en fin de vie de nos voitures et motos. Pourquoi abandonner la batterie de sa voiture ou de sa moto au bord d’un chemin en pleine campagne ou la laisser au fin fonds de votre garage alors qu’il est possible de recycler les métaux qu’elle contient ?

Comment procéder ?

Si c’est votre garagiste qui s’occupe de changer votre batterie qui vient de rendre l’âme, vous n’avez pas de question à vous poser quant à son recyclage. Il incombe en effet aux professionnels de s’occuper du stockage et de la logistique des batteries en fin de vie. La procédure est en fait très simple. Votre garagiste va stocker votre batterie avec les autres batteries qui ne fonctionnent plus. Lorsqu’il va recevoir un stock de batteries auto et moto neuves, son fournisseur doit récupérer les vieilles batteries et les transporter à l’usine de recyclage la plus proche. Les fournisseurs récupèrent de cette manière des dizaines de batteries lors de leurs passages chez les garagistes qu’ils fournissent.

Au contraire, si c’est vous qui vous occupez du changement de votre batterie d’auto ou de moto à votre propre domicile ou suite à une panne au bord de la route, il est de votre responsabilité de déposer celle-ci dans un lieu de collecte afin qu’elle intègre le processus de recyclage. Si vous ne connaissez pas de lieu de collecte, il vous suffit de vous renseigner auprès de votre mairie par exemple. Sachez que des sociétés spécialisées dans la collecte de batteries auto et moto au plomb ont créé des partenariats avec les déchetteries, les centres auto, les garagistes, etc…

Les étapes du recyclage de batterie auto et moto

Une fois qu’elles arrivent dans une usine de recyclage, les batteries passent par 4 étapes bien distinctes : la séparation des matières, le recyclage du plastique, la fonderie des matières plombeuses et enfin le raffinage des matières fondues.

Dans un premier temps, les batteries sont broyées et les différentes matières qui la composent sont séparées : d’un côté les matières plombeuses et tout ce qui est métallique part en fonderie, de l’autre côté les plastiques qui constituent l’enveloppe de la batterie sont recyclées pour être réutilisés dans diverses industries. Enfin le plomb obtenu suite à la phase de fonte est raffiné et épuré pour être réutilisé le plus souvent dans la fabrication de nouvelles batteries.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *