Le rôle des parents lors de disputes entre enfants

Par le 12 décembre 2014
enfant

Si le fait d’être parents est un véritable bonheur au quotidien, cette mission d’éducation s’accompagne également de périodes plus délicates durant lesquelles il n’est pas évident de trouver sa place ainsi que les bons mots. Parmi les situations plus complexes, on trouve celles qui mettent en scène des disputes et des querelles entre enfants.


Si la très grande majorité des disputes qui se jouent dans les cours de récréation sont souvent bénignes, sans gravité et très rapidement oubliées, il se peut que de la violence verbale ou physique s’invite également dans cet espace clos. Il est alors indispensable d’intervenir tout en gardant son rôle de parent.

Analyser le comportement de son enfant et être à son écoute

Si vous sentez que votre enfant traverse une période plus compliquée, vous pouvez être amené à engager une discussion avec lui afin de découvrir ce qui le ronge et ce qui provoque ce mal être. Parfois, de simples conseils avisés lui permettront de résoudre des situations compromises et de lui rendre le sourire et la joie de vivre.

Dans la plupart des situations bénignes, il sera conseillé de laisser l’enfant trouver lui-même les solutions aux disputes avec ses amis car cela lui permettra de se construire petit à petit. Cependant, si les disputes dépassent un certain cadre, il faudra bien évidemment intervenir et chercher à rencontrer les autres parents ou des professeurs si nécessaire.

Savoir où se situe la limite

Parfois, en prenant la décision d’intervenir en public, les parents font pire que bien pour leur enfant qui se sent alors encore plus mal qu’auparavant. En effet, la limite est souvent ténue entre l’obligation d’intervenir et le fait de laisser son enfant se sortir de la situation.

Parmi les situations où vous devrez assurément intervenir, on trouve bien entendu les violences physiques, les situations de racket, le harcèlement moral ou encore les vols.

Et si votre enfant est le centre du problème?

On a souvent tendance à se faire une image de son enfant plus policée qu’elle ne l’est réellement et on peut parfois tomber de haut lorsqu’on apprend de quoi sa progéniture est capable. Si vous sentez que la situation vous échappe, sachez que vous pouvez toujours décider de vous rendre chez un psychologue ou une spécialiste de la thérapie familiale qui pourra vous aider et vous aiguiller.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur psychologue-bouchat.be

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *