S’occuper des travaux électriques soi-même

Par le 30 juillet 2018

Il y a bel et bien des travaux électriques que l’on peut effectuer soi-même. Cependant, il est crucial de bien connaître et comprendre les risques que cela implique.

Si aucune loi ne vous interdit explicitement de réaliser des travaux électriques, il est toutefois prudent de se rendre compte de l’ampleur et des limites de vos compétences.

Avant de commencer, il faut garder à l’esprit certaines choses :

  1. Ne jamais faire de travaux électriques à moins d’être certain d’avoir les compétences et les connaissances nécessaires pour faire le travail en toute sécurité, aussi basique soit-il.
  2. L’alimentation doit être coupée.
  3. Ne jamais travailler là où les terminaux et les conducteurs sont sous tension ou pourraient devenir actifs.

Quels sont les travaux que vous pouvez effectuer ?

Tout d’abord, vous n’êtes autorisé à faire des travaux que dans votre propriété ou sur votre lieu de vie commun, après l’accord des autres résidents. Vous devez effectuer les travaux sans percevoir une rémunération ou une contrepartie à titre de salaire ou de récompense pour :

  • Enlever et remplacer des raccords, sans manipulation sur le circuit ou le tableau électrique : interrupteurs, prises de courant, unités de connexion permanentes, luminaires, supports de latte, douilles, roses de plafond, cordons flexibles, thermostats… ;
  • Retirer et enlever des fusibles ;
  • Connecter et déconnecter des appareils filaires fixes ;
  • Relocaliser les interrupteurs et les prises -qui sont fournis avec l’électricité, par des câbles gainés de plastique résistant ;
  • Installer, étendre et modifier les sous-circuits…

Vous pouvez également réparer des appareils, mais il faut que cela reste dans le domaine d’usage privé et que ça respecte les normes électriques en vigueur. Voir aussi : installation domotique

Et qu’en est-il des réparations électriques ?

Parmi les travaux les plus courants que vous pouvez réaliser vous-même, la réparation et le dépannage sont incontournables.

Avant d’y procéder, il faut vérifier si l’appareil ou l’installation en question soit débranché de l’alimentation électrique. S’il est connecté en permanence à une source d’alimentation, assurez-vous que l’alimentation secteur est également coupée.

Vous pouvez notamment :

  • Remplacer les commutateurs de prises, les douilles, les interrupteurs…
  • Déplacer ou réparer les cordons connectés aux prises
  • Débrancher et rebrancher les appareils câblés
  • Remplacer des luminaires
  • Étendre ou modifier les câblages de raccord
  • Remplacer des fusibles

Note importante : les employeurs, les employés, les locataires, les propriétaires et le personnel scolaire ne peuvent effectuer des travaux électriques sur leur lieu de travail ou leur lieu de vie, sauf s’ils sont agréés en tant qu’électricien et possèdent un permis d’exercice.

Ces conseils ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne fournissent que des informations génériques et minimales, en termes de sécurité pour effectuer vos propres travaux électriques. Ni ces renseignements ni les conseils pratiques ne sont des manuels ou des guides qui vous permettront de réaliser vos travaux personnellement.

Les connaissances et les compétences sont essentielles. Alors, en cas d’hésitation, n’attendez pas pour demander de l’aide à un électricien qualifié pour s’assurer d’un travail respectant les normes.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *