Technique de rempotage d’une orchidée en 10 minutes chrono

Par le 17 septembre 2016

Même sans être un expert en jardinage, le rempotage d’une orchidée est une succession de gestes faciles mais tellement utiles pour la plante. Le rempotage se fait tous les deux à trois ans et il s’accompagne de quelques soins indispensables à la plante. Voici donc comment rempoter une orchidée en quelques minutes.


Vérifier que tout est là

Pour rempoter son orchidée, il faut placer sur la table de travail un nouveau pot qui ne doit pas être trop grand par rapport à l’ancien. Il faut aussi avoir une paire de gant en caoutchouc pour ne pas salir ses mains et protéger la plante des germes, une paire de ciseau ou un sécateur de jardin, un vaporisateur rempli d’eau distillé ou d’eau de pluie, et enfin le mélange pour le substrat.

Préparer le nouveau pot

Il faut utiliser un pot transparent avec le fond percé. Vaporiser ensuite les sphaignes avec le brumisateur en prenant soin de bien humidifier. Il est nécessaire de bien mélanger les perlites et les écorces de chênes. Une fois le mélange obtenu, il faut veiller à remplir jusqu’à la moitié le pot.

rempotage orchidee

Dépoter l’orchidée

Pour bien dépoter, il faut faire sortir délicatement la plante de son ancien pot et enlever avec la main les substrats qui se fixent sur les racines (voir photo). Par la même occasion, il faut couper les racines pourries pour ensuite élaguer la plante en coupant jusqu’à la base les feuilles jaunes et les tiges marrons. L’ancien pot bien nettoyé, s’il est encore en bon état, peut servir à rempoter une autre orchidée plus petite.

Rempoter la plante

Le rempotage consiste à placer délicatement la plante dans le nouveau pot en laisser quelques racines pendouiller dehors tout en ajoutant du substrat. Il va alors falloir bien humidifier les feuilles et les tiges avec le brumisateur et replacer l’orchidée dans un cache-pot. L’orchidophile doit placer impérativement la plante dans un endroit lumineux et aérer. Si possible, il faut faire le rempotage pendant le printemps puisque pendant cette saison, les conditions sont réunies : bonne température, lumière suffisante. Il faut éviter de rempoter une plante en fleur.