Test de paternité : de plus en plus accessible

Par le 30 janvier 2019

Malgré le fait qu’il soit très controversé, il est indéniable que, grâce à internet, le test de paternité est actuellement accessible au grand public. Il est maintenant facile de confirmer la parenté, de prouver la filiation ou encore de compléter son arbre généalogique, en quelques clics. Comment faire un test de paternité via un site internet ? On vous dit tout.

Faire un test de paternité : les avantages

Le test de paternité consiste à comparer l’ADN du père présumé et de l’enfant. Ce, afin d’établir s’il y a un lien biologique entre eux. Faire ce test ôte tous doutes qui puissent exister sur leur filiation. D’une manière générale, cette pratique est réalisée dans le cadre d’une procédure judiciaire ordonnée par le juge du Tribunal de Grande Instance. Désormais, plusieurs sites web proposent de le faire à domicile contre quelques centaines d’euros. Il suffit d’effectuer un prélèvement d’échantillon de sang, de salive, ou de cheveux.

Beaucoup d’avantages découlent du test de paternité. Il peut être fait pour des raisons médicales afin de découvrir la cause d’une maladie, et ainsi trouver les soins adaptés. Judiciairement, il aide à prouver la paternité et de ce fait justifier une action en reconnaissance de paternité. En dehors du cadre juridique, c’est un moyen incontestable pour prouver l’autorité parentale et les motivations relationnelles. C’est également un procédé pour compléter son arbre généalogique, et connaître ses ascendants ou descendants.

Il est aussi envisageable de faire un test de paternité prénatal, c’est-à-dire pendant la grossesse. Cette pratique facilite l’établissement de la filiation avant même la naissance de l’enfant.

Concrètement, comment ça se passe ?

Mettons la lumière sur la question de savoir comment faire un test de paternité. Premièrement, il faut aller sur le site qui propose ce service et commander le kit de prélèvement. Voir le site de Francepaternité par exemple. Vous allez indiquer le type de prélèvement qui vous convient (buccal, sanguin, etc.). Ce kit vous sera envoyé directement chez vous avec un guide d’utilisation. Ce dernier explique tout en détail pour pouvoir le réaliser en toute sécurité.

À réception, vous allez effectuer les prélèvements. Si c’est un prélèvement buccal, il suffit d’avoir des échantillons de votre épithélium buccal. Pour les cheveux, il faut les fournir avec les bulbes. Mettez les échantillons dans les enveloppes en précisant l’identité des participants afin de faciliter l’analyse.

Il ne vous reste plus qu’à renvoyer les enveloppes, et attendre les résultats qui vous seront transmis par voie postale dans un délai très court.

Cependant, ceux qui font le test doivent signer un formulaire d’autorisation. La loi interdit les tests faits sur personnes non consentantes. Ce formulaire est à renvoyer avec les échantillons d’ADN.

Qu’en est-il de la fiabilité ?

Il est tout à fait normal de se poser la question de la fiabilité des résultats, surtout pour des tests faits par le biais d’internet. On n’est jamais à l’abri d’arnaques en tous genres sur la toile. Seulement, il faut savoir qu’un bon laboratoire fournit des résultats sûrs à 99%. Mais pour reconnaître un bon site, il faut prendre en considération quelques indicateurs comme les avis des clients, ou sa renommée. Ces critères vous permettent de juger de la qualité de ses analyses.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *