La vente de biens immobiliers luxueux repart à la hausse

Par Adrien Faure le 31 octobre 2014
immobilier-prestige

Pour les acteurs qui travaillent dans le domaine de l’immobilier de prestige, l’année 2013 a été assez difficile pour deux raisons : une accumulation de biens sur le marché et un manque de confiance des consommateurs. Heureusement pour eux, l’année 2014 est répartie sur des meilleures bases avec une valeur totale des biens vendus qui a été déjà dépassé celle de 2013.


Quand on parle de biens immobiliers de luxe ou de prestige, il faut savoir qu’on parle de maisons, de villas, d’immeubles ou de châteaux dont le prix de vente est estimé aux alentours du million d’euros (et plus). En d’autres mots, les acquéreurs de ces biens immobiliers ne sont pas forcément des gens qui prennent le temps de comparer les taux de prêts personnels lorsqu’ils envisagent d’effectuer un crédit… Et pourtant, ils réussissent aujourd’hui à acquérir des biens immobiliers à un prix bien inférieur à celui de base car les agences immobilières de prestige doivent aujourd’hui accumuler les ventes.

Des prix revus à la baisse par les agences

Comme nous l’expliquions en début d’article, l’année 2013 a été particulièrement noire pour les agences immobilières de prestige qui ont dès lors dû trouver des solutions pour relancer le marché. Du coup, ils ont décidé de consentir des baisses de prix sur le montant des biens immobiliers. On remarque ainsi que certaines agences ont dû baisser le prix de certains biens de 10 à 50% pour que les intéressés soient disposés à acquérir le bien immobilier en question.

immobilier de prestige

Grâce à cette diminution des prix des biens immobiliers, à la baisse des taux de crédits hypothécaires et à la relance qui a été observée dans certaines régions où ce marché n’était pas très porteurs, l’année 2014 a été bien plus fructueuse que l’année précédente. Ainsi, on a remarqué que, au mois d’octobre, la valeur totale des biens vendus en France depuis janvier dépassait déjà 412 millions d’euros, soit un volume supérieur à celui qui a été écoulé au cours de l’année 2013.

Pour aller plus loin sur le sujet : L’immobilier de luxe repart à la hausse

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *