CBD : ce qu’il faut savoir sur le cannabis

Par Alban Maregot le 19 septembre 2021
cannabis cbd

La découverte du CBD en 1963 a largement contribué à réduire la mauvaise presse dont a toujours fait l’objet le cannabis. En effet, cette molécule considérée par la communauté scientifique comme une molécule miracle, bénéficie d’un effet de mode. Plusieurs dizaines de sites web, de boutiques, et d’entreprises se lancent dans la commercialisation de produits contenant du CBD. Afin de mieux comprendre cette molécule et sa provenance, nous vous proposons d’en apprendre plus sur le cannabis, ses variétés, ses appellations, et la particularité du cannabis dit médical.

Quelles sont les espèces produisant du CBD

Du point de vue botanique, le cannabis est une plante présentant une grande diversité. Cela se justifie par sa capacité d’adaptation aux différents climats du globe. Il n’est donc pas étonnant que les spécialistes en dénombrent des milliers de variétés sur la planète. Elles se distinguent par leurs arômes, leurs saveurs et même leurs rythmes de croissance. Trois espèces sont très connues, principalement à cause de leur teneur en CBD. Il s’agit de l’indica, du sativa, et du ruderalis.

Indica

Indica est une espèce de cannabis buissonneuse, ayant des feuilles larges, mais peu nombreuses. L’avantage de cette espèce est qu’elle résiste aisément aux climats rudes et froids. Elle est originaire des montagnes d’Asie, particulièrement du Pakistan et d’Afghanistan. Grâce aux climats froids et rudes, la floraison de l’indica est assez courte. Il s’agit d’une espèce contenant des quantités moyennes de THC et de CBD. Son rapport THC/CBD est donc faible.

Sativa

Elle est sans aucun doute la plus connue des espèces de cannabis. Elle préfère les climats plus doux, contrairement à l’Indica et a une croissance rapide. Lorsqu’elle est cultivée dans une zone à forte exposition au solaire, l’espèce Sativa peut rapidement atteindre deux mètres de hauteur. Caractérisée par un feuillage abondant, il contient une plus grande quantité de THC que de CBD ce qui rend son rapport THC/CBD élevé et en fait une variété plus psychoactive que la variété Indica.

Ruderalis

L’espèce Ruderalis est considérée comme le juste milieu des deux précédentes, en l’occurrence la sativa et l’indica. Elle partage, en effet, plusieurs caractéristiques avec elle. Elle est cependant plus résistante que les deux autres et se retrouve dans les plaines semi-désertiques d’Asie centrale. Elle contient plus de CBD que de THC.

cannabis médical

Quelles sont les différentes appellations du cannabis

Le cannabis est aussi connu sous les noms de chanvre ou de marijuana. Mais l’appellation du cannabis est généralement attribuée selon le mode de culture. De ce fait, nous distinguons trois types de cannabis.

Le cannabis industriel

Le cannabis industriel est cultivé dans de vastes champs. Il est principalement destiné à la fabrication du tissu et du papier. Il est connu pour sa grande résistance et son caractère écologique qui en font d’ailleurs un cannabis très prisé. Le taux de THC pour le cannabis  industriel est de 0,3%. Cependant ce seuil légal peut varier d’un pays à un autre.

Le cannabis hybride

Le cannabis hybride est une combinaison entre la Sativa, l’Indica et la Ruderalis. Faisant objet d’une sélection pointue, il est cultivé avec les méthodes à la pointe de la technologie. Ce type de cannabis est cultivé afin de fournir de fortes concentrations de CBD.

Le cannabis médical

Ce type de cannabis est soumis à une réglementation très stricte. La dite réglementation n’est pas identique d’un pays à l’autre. Riche en CBD, il est souvent prescrit par certains médecins pour soigner des, mais il est recommandé d’en parler à son médecin avant d’en faire usage.

Quelle est la particularité du cannabis médical ?

Le cannabis médical se retrouve sous plusieurs formes sur le marché, allant de l’huile au spray. C’est un concentré de CBD qui est connu pour ses bienfaits sur la santé. Il est prescrit à ceux qui souffrent de stress, d’anxiété, d’insomnie, et de dépression nerveuse.

Il est aussi conseillé à ceux qui désirent arrêter de fumer. C’est le remède de choix contre les douleurs dues aux maladies chroniques et les manifestations inflammatoires liées à la spondylarthrite ankylosante et les intestins fragiles. Cependant, quels que soient son origine et l’usage que vous désirez en faire, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *